Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : La parabole des trois domaines

La parabole des trois domaines 2 mois 1 semaine ago #5380

Bonjour à toutes et à tous,

Rapportée par Idries Shah (mais j'ignore s'il en est l'auteur...), et présente pages 206 et 207 du livre de Jeanne Guesnée "Le septième sens", cette parabole comblera probablement certain(e)s d'entre nous, puisqu'elle porte sur les différents niveaux de compréhension d'une même réalité fondamentale... mais phénoménalement multiple. Je vous laisse en savourer le texte :

« La vie de I'homme comme la vie des communautés n'est pas ce qu'elle parait être. Elle se conforme à un schéma manifeste pour les uns et caché pour les autres. En fait il y a plusieurs schémas qui se déroulent en même temps. Les hommes, pourtant, prennent un élément appartenant à un schéma et tentent de le souder à un autre. Ils trouvent invariablement ce qu’ils
s'attendent à trouver, mais non ce qui est réellement là.

Considérons par exemple trois choses : Ie blé dans le champ, l'eau dans le ruisseau et Ie sel dans la mine. C'est là, la condition de l'homme naturel : c'est un être qui est à la fois complet par certains côtés, et qui possède par ailleurs d'autres pouvoirs et d'autres fonctions.

Chacun de ces trois éléments est ici représentatif de substances en état de potentialité. Elles peuvent rester comme elles sont, ou bien les circonstances (l'homme avec son effort possible) peuvent les transformer.

Chacun de ces éléments est la condition du premier domaine, ou état de l'homme. Dans le second domaine cependant, nous sommes en présence d'une phase ou quelque chose de plus peut être fait. Le blé grâce à l'effort et à la connaissance est moissonné et moulu en farine. L'eau est recueillie et emmagasinée pour un usage ultérieur. Le sel est extrait et raffiné. L'activité.de ce domaine est différente de celle du premier qui est celui de la seule croissance. Dans le second domaine, la connaissance accumulée entre en jeu.

Le troisième domaine prend naissance seulement lorsque les trois ingrédients, en proportion et quantité correctes, sont rassemblés en un certain lieu, à un certain moment. Le sel, l'eau et la farine sont mélangés et travaillés pour constituer une pâte. Quand le levain est apporté, un élément vivant vient s'y ajouter. Et le four est préparé pour la cuisson du pain, Cette dernière opération dépend autant du " tour de main" que de la connaissance accumulée.

Chaque élément, quel qu'il soit, se comportera conformément à la situation où il se trouve placé. Et cette situation c'est le Domaine où il est jeté.

Si l'objectif est le pain, pourquoi parler de l'extraction du sel ? »



Fraternellement
"Ce que tu penses tu le deviens. Ce que tu ressens, tu l'attires. Ce que tu imagines, tu le crées."
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Modérateurs: witiza, Alnitak
Copyright © 2017 S.E.T.I Cénacle de la Rose+Croix - Tous droits réservés