Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : La Genèse et la R+C

La Genèse et la R+C 1 an 1 jour ago #5606

  • Spironaute
  • Portrait de Spironaute
  • Offline
  • Vétéran
  • Messages : 54
  • Remerciements reçus 25
Bonsoir,

Dans la FGenèse (www.bible-en-ligne.net) on peut lire :

"2:7 L'Éternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant.
2:8 Puis l'Éternel Dieu planta un jardin en Éden, du côté de l'orient, et il y mit l'homme qu'il avait formé.
2:9 L'Éternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l'arbre de la vie au milieu du jardin, et l'arbre de la connaissance du bien et du mal.
[...]
2:16 L'Éternel Dieu donna cet ordre à l'homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin;
2:17 mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras."


La partie 2:7 est citée par les enseignements rosicruciens pour appuyer l'existence du corps physique ("poussière de la terre") dans lequel réside une âme ("souffle de vie").

En revanche, les enseignements rosicruciens ne vont-ils pas à l'encontre du passage 2:16 et 2:17 à savoir l'interdiction de gouter à l'arbre de la connaissance ?

Peut-on prendre un texte, argumenter en en prenant une phrase et en oubliant la suite du même texte ?
Et plus important encore, si on accorde une importance à la Genèse, ne devrions-nous pas tenir compte de la partie 2:16-2:17 avant tout et... ne pas chercher la Connaissance...?

Fraternellement,
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

La Genèse et la R+C 1 an 1 jour ago #5607

  • Frater N.
  • Portrait de Frater N.
  • Offline
  • Vétéran
  • Messages : 63
  • Remerciements reçus 68
Si je peux très humblement me permettre, et j'espère que tu ne m'en voudras pas trop, ton niveau de lecture n'est peut-être pas le bon.

Si la lettre du texte " des livres " dit bien aussi ce que ton mental intellectuel en tire, elle dit également d'autres choses mais sur d'autres plan. L'ésotérisme chrétien (entre autres) considère que le texte s'adresse à toutes les dimensions de notre être qui est (même chez HSL...) du " Trois en Un ". Si ces dernières dimensions reçoivent le message, son contenu n'est alors plus vraiment le même. C'est d'ailleurs en ce sens qu'il est ésotérique et non plus exotérique.

Tu penseras sans doute avec ta tête que ce que je dis est flou, vague et imprécis. C'est que je ne pourrai guère en dire plus que cela au mental intellectuel. Toutefois, dans une vision chrétienne où l'homme est censé être ressuscité dans cette vie (avant d'être mort donc), comme l'indiquent les textes des premiers chrétiens, mourir n'est au fond qu'une transition parmi d'autres, ni un interdit, ni une punition. C'est juste un point de passage obligé, mais au moins le texte prévient. La mort à soi-même est un classique des voies initiatiques.
Fraternellement,

N.
Humani nihil a me alienum puto.
Dernière édition: 1 an 16 heures ago par Frater N.. Raison: Faute de français et complément
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

La Genèse et la R+C 1 an 1 jour ago #5608

  • Erika
  • Portrait de Erika
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 372
  • Remerciements reçus 257
Spironote
Vous devriez appliquer les enseignements plus assidûment,
La méditation et l'intuition qui vont permettront d'approcher des réponses dans vos divers sujets ouverts les uns derrière les autres,
Concernant la Torah (ancien testament) ne le prenez pas mal si je vous dis de ne pas vous arrêter au sens littéral et de surcroît traduit, il existe une tradition orale qui a été livrée avec ces quelques mots
C'est un iceberg, les écrits formant le tout petit sommet de la partie émergée.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

La Genèse et la R+C 1 an 13 heures ago #5610

  • bistrotrc
  • Portrait de bistrotrc
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 365
  • Remerciements reçus 459
Bonjour à tous, et merci pour ces sujets.

Juste quelques perles...

Ce qui est demandé au chercheur c'est de repérer le rosicrucianisme qui transparaît dans les parties non polluées de ces sacrés textes dans lesquels il convient de trouver selon la formule rosicrucienne "les écrits sacrés des sages."

Une première indication c'est que Lewis travaillait avec la Bible du Roi Jacques (de Francis Bacon, dont pour certains, le nom de code était Rosenkreutz!) et qui n'est même pas traduite en français (détail à relever) mais qui peut nous guider pour rectifier les fameux "contresens jésuitiques". Par exemple chez Lewis ce n'est pas "être vivant" mais "âme vivante".

Le passage retenu par Lewis (qui s'adresse, rappelons le, à des "monothéistes américains" alors que Rosenkreutz au 17e siècle ciblait les "Christian") est prioritaire (dixit:"première loi de l'Ontologie Rosicrucienne"). C'est fondamental de comprendre pourquoi car le reste en découle...

"L'arbre de la connaissance du bien et du mal, le jour où tu en mangeras, tu mourras" développe le sujet.

Mais il faut un peu plus de répondant pour le lire car il convient de capter correctement la "Première Loi". Pourquoi c'est la première loi? Que signifie "première loi"?

"Tu mourras" ne fait pas seulement référence à la transition physique, mais signifie traditionnellement "tu seras initié". Mais ceci ne peut s'adresser qu'à un petit nombre...

Il faut aussi savoir qu'il y a 2 arbres (que l'on retrouve parfois sous la forme des deux colonnes des kabbalistes juifs ou des francs-maçons et il s'agit là de la colonne de gauche, la creuse, celle du monde dense de l'évolution). Mais le rosicrucienne se relie traditionnellement à l'Inspiration égyptienne qui constitue la source (la Grande Pourvoyeuse!) avec des symboles éternels que les approches profanes ou religieuses ont toujours le chic de récupérer en détournant!

Bonne lecture, bonne continuation, bien fraternellement!
Francis
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Omorfo Phos

La Genèse et la R+C 11 mois 4 semaines ago #5614

  • Alain
  • Portrait de Alain
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Cool mon nouveau site est opérationnel
  • Messages : 894
  • Remerciements reçus 1154
Salutem Punctis Trianguli

Voici Fratres et Sorores le Chapitre 2 de la Genèse de la traduction de Louis Isaac Lemaistre de Sacy, édition 1711, l'une des traductions les plus sûre utilisée par tous les ésotéristes chrétiens sérieux et bien informés.
Vous pouvez ne pas la trouver intéressante mais comme toutes les bibles actuelles on des divergences pour satisfaire, non pas la Doctrine Chrétienne, mais le dogme de l'église qui l'a faite imprimer...

Chapitre II
  1. Dieu bénit et sanctifie le septième jour. Il remet l’homme dans un jardin délicieux planté de toutes sortes d’arbres excellents, et arrosés de plusieurs fleuves ; et il lui défendit de manger du fruit de l’arbre de la science du bien et du mal. Manière dont Eve fut formée d’Adam. Mariage.
  2. §. I. Dieu bénit le septième jour.
  3. Le ciel et la terre furent donc ainsi achevés avec tous leurs ornements.
  4. Dieu accomplit le septième jour tout l’ouvrage avait fait ; et il se reposa le septième jour, après avoir achevé tous ses ouvrages.
  5. Il bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu’il avait cessé en ce jour de produire tous les ouvrages qu’il avait créés.
  6. Telle a été l’origine du ciel et de la terre, et c’est ainsi qu’ils furent créés au jour que le Seigneur Dieu fit l’un et l’autre ;
  7. Et qu’il créa toutes les plantes des champs avant qu’elles fussent sorties de la terre, et toutes les herbes de la campagne avant qu’elles eussent poussé : car le Seigneur Dieu n’avait point encore fait pleuvoir sur la terre ; et il n’y avait point d’homme pour la labourer ;
  8. Mais il s’élevait de la terre une fontaine qui en arrosait toute la surface.
  9. §. II. Dieu met l’homme dans le Paradis terrestre.
  10. Le Seigneur Dieu forma donc l’homme du limon de la terre ; il répandit sur son visage un souffle de vie, et l’homme devint vivant et animé.
  11. Or le Seigneur Dieu avait planté dès le commencement un jardin délicieux, dans lequel il mit l’homme qu’il avait formé.
  12. Le Seigneur Dieu avait aussi produit de la terre toutes sortes d’arbres beaux à la vue, et dont le fruit était agréable au goût, et l’arbre de vie au milieu du paradis, avec l’arbre de la science du bien et du mal.
  13. Dans ce lieu de délices il sortait de la terre un fleuve pour arroser le paradis, qui de là se divise en quatre canaux.
  14. L’un s’appelle Phison, et c’est celui qui coule tout autour du pays de Hévilath où il vient de l’or
  15. Et l’or de cette terre est très-bon. C’est là aussi que se trouve le bdellion et le pierre d’onyx.
  16. Le second fleuve s’appelle Géhon, et c’est celui qui coule tout autour du pays d’Éthiopie.
  17. Le troisième fleuve s’appelle le Tygre, qui se répand vers les Assyriens. Et l’Euphrate est le quatrième de ces fleuves.
  18. Le Seigneur Dieu prit donc l’homme et le mit dans le paradis de délices afin qu’il le cultivât et qu’il le gardât.
  19. §. III. Défense de manger d’un fruit. Formation de la femme. Mariage.
  20. Il lui fît aussi ce commandement, et lui dit : Mangez de tous les fruits des arbres du paradis ;
  21. Mais ne mangez point du fruit de l’arbre de la science du bien et du mal ; car au même temps que vous en mangerez vous mourrez très certainement.
  22. Le Seigneur Dieu dit aussi : Il n’est pas bon que l’homme soit seul, faisons-lui une aide semblable à lui.
  23. Le Seigneur Dieu ayant donc formé de la terre tous les animaux terrestres et tous les oiseaux du ciel, il les amena devant Adam afin qu’il vit comment il les appellerait ; et le nom qu’Adam donna à chacun des animaux est son nom véritable.
  24. Adam appela donc tous les animaux d’un nom qui leur était propre, tant les oiseaux du ciel que les bêtes de la terre ; mais il ne se trouvait point d’aide pour Adam qui lui fût semblable.
  25. Le Seigneur Dieu envoya donc à Adam un profond sommeil ; et lorsqu’il était endormi, il tira une de ses cotes et mit de la chair à la place.
  26. Et le Seigneur Dieu, de la côte qu’il avait tirée d’Adam, forma la femme et l’amena à Adam.
  27. Alors Adam dit : Voilà maintenant l’os de mes os et la chair de ma chair. Celle-ci s’appellera d’un nom qui marque l’homme parce qu’elle a été prise de l’homme.
  28. C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera se femme ; et ils seront deux dans une seule chair.
  29. Or Adam et sa femme étaient alors tous deux nus, et ils n’en rougissaient point.

Ceci sans prétention mais pour le plaisir du débat

Fraternellement

Alain
Et Lux in Tenebris Lucet,
Et Tenebrae Eam Non Comprehenderunt

Fraternellement

Alaenus Eques a Lumen de Lumine
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Omorfo Phos, Frater N.

La Genèse et la R+C 11 mois 4 semaines ago #5616

  • Spironaute
  • Portrait de Spironaute
  • Offline
  • Vétéran
  • Messages : 54
  • Remerciements reçus 25
bistrotrc écrit:
Il faut aussi savoir qu'il y a 2 arbres (que l'on retrouve parfois sous la forme des deux colonnes des kabbalistes juifs ou des francs-maçons et il s'agit là de la colonne de gauche, la creuse, celle du monde dense de l'évolution).

Bonjour,

Je vais relire un passage d'un livre qui, il me semble, parle de ces colonnes dans l'arbre.

Fraternellement,
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Modérateurs: witiza, Alnitak
Copyright © 2018 S.E.T.I Cénacle de la Rose+Croix - Tous droits réservés