Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Style et Genre

Style et Genre 1 an 4 mois ago #5683

  • Alain
  • Portrait de Alain
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Cool mon nouveau site est opérationnel
  • Messages : 894
  • Remerciements reçus 1154
Bonjour à toutes et tous
Bonjour Frater N et merci pour ton apport !

Voici d'ailleurs, effectivement dans la mono n° 1 après celle de l'Initiation au Premier Portail édition 1953 le texte mis à l'époque et intitulé "Confession de Maat"

Bien Fraternellement
Alain

‘Hommage à Toi, ô Dieu Tout-Puissant, Maître de toute Vérité ! Je viens à Toi, ô mon Dieu, je me place devant Toi, afin d’apprendre Tes décrets. Je Te connais et je communie avec Toi et avec les quarante deux Lois que Tu as faites et qui existent dans cette Chambre de Maat ! En vérité je me remets entre Tes mains et j’ai placé Maat en mon esprit et en mon Âme‘‘.
Pour toi j’ai détruit la perversité,
Je n’ai pas fait de mal à l’humanité.
Je n’ai pas opprimé les membres de ma famille.
Je n’ai pas accompli le mal au lieu du Bien et de la Vérité.
Je n’ai pas traité avec des hommes indignes.
Je n’ai pas demandé à passer le premier en toutes choses.
Je n’ai pas obligé quiconque à un travail excessif pour moi.
Je ne me suis pas placé en avant pour recevoir des honneurs.
Je n’ai pas frustré les opprimés de leurs biens.
Je n’ai pas fait souffrir aucun homme de la faim.
Je n’ai fait pleurer personne.
Je n’ai fait infliger aucune souffrance à un homme ou à un animal.
Je n’ai pas frustré les Temples de leurs oblations.
Je n’ai pas fraudé sur la mesure.
Je n’ai pas dérobé de terres.
Je n’ai pas empiété sur le terrain d’autrui.
Je n’ai pas augmenté les poids sur la balance pour tromper le vendeur.
Je n’ai pas indiqué de faux poids pour tromper l’acheteur.
Je n’ai pas retiré le lait de la bouche des enfants.
Je n’ai pas détourné l’eau au moment où elle devait couler.
Je n’ai pas éteint la flamme quand elle devait brûler.
Je n’ai pas repoussé Dieu dans ses manifestations.
Affirmation
Je suis pur ! Je suis pur ! Je suis pur !
Ma pureté est celle de la Divinité dans le Temple saint.
Par conséquent le mal ne m’atteindra pas en ce monde parce que
Je connais les Lois de Dieu, qui sont divines.
Cro-Maat !
Et Lux in Tenebris Lucet,
Et Tenebrae Eam Non Comprehenderunt

Fraternellement

Alaenus Eques a Lumen de Lumine
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Frater N.

Style et Genre 1 an 4 mois ago #5684

  • Frater N.
  • Portrait de Frater N.
  • Offline
  • Vétéran
  • Messages : 63
  • Remerciements reçus 68
Cher Francis,

Voici quelques éléments de réponses parfaitement personnels aux questions que tu relèves.
- " L'armure de Saint-Patrick " et autres " vêtements de lumière " (l'oeuvre au noir du 2DN est supposée finie, on reprend donc en oeuvre au blanc dans le 2DT...), c'est une invocation comparable en son début au rituel mineur du bannissement par le Pentagramme de la GD, le plan d'opérativité dépendant seulement de la source à laquelle on se connecte (plus haut ou plus bas), mais le principe est le même (appel de force, invocation, évocation, etc.).
- C'est bien que pour une fois Francis ne blâme pas Ralph, que je citais hypothétiquement, et le disculpe. N'étant point présent au moment des faits, l'hypothèse n'est donc effectivement guère accréditée et doit être prise avec circonspection et un vivant point d'interrogation, comme le note Francis. On notera toutefois qu'une société fraternelle (plutôt) connue du néo-druidisme (UAOoD), dont le AO ont le même sens que ceux du sigle AMORC, s'établit dans le Massachusetts en 1888 (une date que certains ne manqueront pas de relever). Bien plus tard, dans les années 1940, un certain Gardner sera présent dans une des branches néo-druidiques, avant de partir pour de " nouvelles aventures ". Notons également qu'il n'y a pas qu'une seule version de la prière de " l'armure ", que la plupart d'entre elles ne font pas références aux druides du tout (mais au sorciers ; elles visent toutes le paganisme), que celle transmise à l'époque de Ralph est (comme la confession de Maat), quelque peu tronquée. Notons d'ailleurs que la Confession faisant partie de la mono qui suit est donc l'oeuvre du Père et non du Fils. Ou peut-être encore celle du Saint-Esprit.
- La prière de " l'armure " ne figure pas dans l'initiation du 2DT d'HSL transmise par GLS ; l'y ajouter peut tout à fait y avoir un intérêt (cf. ce que je disais plus haut), mais cela indique cependant qu'il y a sans doute bien eu une modification des " documents initiatiques issus de son père ". Ralph avait d'ailleurs 20 ans en 1924, et 35 ans en 1939. Cette conviction n'est-elle pas au fond une forme de cohésion ?
- Celui qui retourne en grâce réintègre le divin, non ? La question est celle d'être à nouveau complet, cad Un. Sans vouloir couper les cheveux en quatre, le rosicrucianisme enseigne-t-il autre chose que ce retour à l'Unité, dont le premier retournement consiste justement à commencer son Voyage vers l'Est, comme le fait faire l'initiation du 2DT ?
Avec tous mes Vœux de Paix Profonde,

N.
Humani nihil a me alienum puto.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Alain, bistrotrc

Style et Genre 1 an 4 mois ago #5685

  • Frater N.
  • Portrait de Frater N.
  • Offline
  • Vétéran
  • Messages : 63
  • Remerciements reçus 68
Cher Alain,

Merci pour ce document. Dans la version en anglais dont je dispose, je relève quelques variations :
-" En vérité je me remets entre Tes mains " est une traduction acceptable de "In truth have I come into Thy attunement" ; on notera ce dernier mot, bien connu dans d'autres contextes (potentiellement) initiatiques, tel le Reiki.
- La phrase " Pour toi j’ai détruit la perversité " (une double négation active) n'est pas présente. Il est vrai que la confession de Maat est censé être " négative " au sens où l'on rejette en pleine conscience ce qui détourne de la Lumière.
- La phrase " Je n’ai pas traité avec des hommes indignes " est apparemment censée rendre : "I have had no intimacy with worthless entities". Il y a plus à prendre compte que le seul monde matériel.
- Les deux phrases : " Je n’ai pas dérobé de terres. Je n’ai pas empiété sur le terrain d’autrui " en traduisent apparemment une seule : "I have not filched away land".
- La phrase " Je n’ai pas repoussé Dieu dans ses manifestations " est une intéressante adaptation de "I have not repulsed Gods or Goddesses in their manifestations" ; il est vrai que le rosicrucianisme lewissien est panthéiste, tout comme sa source égyptienne.
- Quant à la dernière affirmation se terminant par Cro-Maat... elle n'est point présente dans ce document. En revanche, ce dernier indique la pensée suivante sur laquelle se concentrer (et, non, ça n'est pas du médifocus) : "The Creator is Universal, everywhere and in All; therefore I am not 'I' but a part of the divine All". Une très belle prière/invocation, pas de fioriture et on va à l'essentiel ; telle est pour moi l'inspiration qui mènera plus tard, lors du 2DT et non plus 2DN, à se recouvrir de la Divinité et à faire corps avec elle, ce que l'on peut nommer union ou communion, et, puisque l'on est issu, réintégration ou retour en grâce (puisqu'elle est un état plus ou moins profond de communion avec le Divin).

Fraternellement,

N.
Humani nihil a me alienum puto.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Alain

Style et Genre 1 an 4 mois ago #5686

  • Frater N.
  • Portrait de Frater N.
  • Offline
  • Vétéran
  • Messages : 63
  • Remerciements reçus 68
Bon, j'ai enfin remis la main sur une version en anglais (traduite ou trahie du vieil irlandais) de la fameuse prière de Saint-Patrick (en.wikipedia.org/wiki/Saint_Patrick%27s_Breastplate).
On cite effectivement les druides, mais également... les femmes et les forgerons ! Et dans cette version, il n'est question que de lutter contre les sorts qu'ils pourraient jeter : "Against the spells of women, and smiths, and druids".
Dans une autre, on y dit : "Against spells of witches and smiths and wizards", bref des lanceurs de sort de tous poils, cheveux et barbes.

On pourra d'ailleurs constater dans cette version que :
- L'invocation de la Trinité commence pareille, mais avec l'expression "I bind to myself today" : s'attacher à se lier/limiter à (pour aujourd'hui) étant quelque peu différent de se lever (la version catholique), d'autant que la formule apparaît 6 fois dans la version non tronquée ! Se mettre sous les auspices d'une force supérieure en s'y attachant (cohésion, adhésion...) n'est évidemment pas la même chose que se l'attribuer.
- Cette même invocation se trouve évidemment au début de la prière, mais elle est reprise en résumée pas à la fin... mais sans mentionner la phrase " confession en Unité ".
- Ce n'est que presque 40 lignes d'invocation plus tard (ce qui est implicitement dit par la phrase : " J'invoque donc toutes ces puissances ", mais ce qui suppose donc que les " non mentionnées " sont invoquées quand même, de fait... c'est rapide et économique) que l'on décrit ce dont il est demandé d'être protégé... à nouveau, on n'a gardé que la seconde moitié de cette partie de la prière originale.
- La traduction est relativement fidèle... sauf le toilettage qui fait disparaître les femmes de la liste des jeteuses de sort (le politiquement correct déjà ?) pour y placer " la séduction du Malin " (à y réfléchir, c'est sans doute presque la même chose dans l'esprit de l'époque) et sauf le " contre toute connaissance interdite à l'âme humaine ", qui n'est pas du tout ce que dit le "Against every knowledge that binds the soul of man" : la connaissance n'est pas du tout interdite mais elle ne doit pas restreindre l'Âme, être utilisée pour asservir et contrôler les gens comme des marionnettes (quoi de plus rosicrucien que cette référence au libre arbitre et choix fait consciemment, délibérément, volontairement). De ce point de vue, on pointe aussi les dangers noirs du dogmatisme, qui cherche à imposer ses idées (" mais je fais ça pour votre bien ") plutôt qu'à faire progresser et libérant progressivement (ou plus rapidement).
- Quant aux trois dernières lignes en latin, elles n'existent évidemment pas en anglais, mais font partie de la version aménagée par l'église catholique !

Le problème n'est pas dans la conservation intacte de la Lettre, mais dans celui de son Esprit, afin qu'à chaque période l'Esprit puisse à nouveau souffler dans les habits du jour et du lieu. Certains rajouts ou certaines suppressions temporelle traduisent une volonté politique d'attirer l'attention sûr ou au contraire de censurer : c'est ce que font tous les hommes (et les femmes et les forgerons) de Pouvoir. Toute réinterprétation n'est pas nécessairement un détournement, à condition que le tour nouveau permette d'éclairer d'autres chemins ascendants. Puisse la Lumière continuer d'aider ceux qui veulent être libérés à l'être réellement.

Fraternellement,

N.
Humani nihil a me alienum puto.
Dernière édition: 1 an 4 mois ago par Frater N.. Raison: Compléments nombreux
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Style et Genre 1 an 4 mois ago #5687

  • Alain
  • Portrait de Alain
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Cool mon nouveau site est opérationnel
  • Messages : 894
  • Remerciements reçus 1154
Bonsoir Frater N,
Je suppose que tu parles de Gerald Garner et de sa "wicca" liant la Magia Sexualis de Randolph et de la Golden Dawn ?

Bien fraternellement
Alain
Et Lux in Tenebris Lucet,
Et Tenebrae Eam Non Comprehenderunt

Fraternellement

Alaenus Eques a Lumen de Lumine
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Style et Genre 1 an 4 mois ago #5688

  • Alain
  • Portrait de Alain
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Cool mon nouveau site est opérationnel
  • Messages : 894
  • Remerciements reçus 1154
Gerald Gardner

Désolé pour la faute
Et Lux in Tenebris Lucet,
Et Tenebrae Eam Non Comprehenderunt

Fraternellement

Alaenus Eques a Lumen de Lumine
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Modérateurs: witiza, Alnitak
Copyright © 2019 S.E.T.I Cénacle de la Rose+Croix - Tous droits réservés