Formulaire de connexion

Welcome, Guest
Username: Password: Remember me
  • Page:
  • 1
  • 2

TOPIC: Dire ou ne pas dire ?

Dire ou ne pas dire ? 9 months 4 days ago #5722

  • Alain
  • Alain's Avatar
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Cool mon nouveau site est opérationnel
  • Posts: 894
  • Thank you received: 1154
Fratres et Sorores
Salutem Punctis Trianguli !

Il m'arrive depuis plusieurs jours d'entendre que l'on parle trop, que l'on en dise trop, que nos secrets doivent être préservés etc
Ces gens auxquels je n'ai aucune envie de combattre le point de vue me laissent assez sceptiques !!! Dans un monde ou l'on peut avoir (en cherchant bien) la plupart des documents en image, vidéo, sonores ou écrits sur internet, on y trouve aussi son contraire !!!
Je pense que je serais un lâche et même plus si je n'offrais, certes de façon incomplète pour mettre en appétit, des parties d'enseignement qui ne sont plus proposées dans la plupart des écoles "initiatiques" officielles d'aujourd'hui !!!
Le peu qui est dit, et pas seulement par moi, parle certes à l'Adepte, à l'Initié mais ne peut qu'interpeler, étonner le profane.... Si tout n'est pas dit le curieux peut questionner et orienter ses recherches !!!
Arrêtez donc de prendre celles et ceux qui écrivent pour des Vierges folles qui renversent par terre l'huile d'onction de leur lampe !!! Nos lampes sont bien garnies et ne servent qu'à éclairer le cherchant et la cherchante perdu dans la Forêt des Erreurs
Soyez tranquilles et sereins, je vais continuer !!!

Pax Profundis
Alain
Et Lux in Tenebris Lucet,
Et Tenebrae Eam Non Comprehenderunt

Fraternellement

Alaenus Eques a Lumen de Lumine
The administrator has disabled public write access.
The following user(s) said Thank You: ouedada, pat66, Claudus, Omorfo Phos, Frater N.

Dire ou ne pas dire ? 9 months 4 days ago #5723

  • Frater N.
  • Frater N.'s Avatar
  • Offline
  • Vétéran
  • Posts: 62
  • Thank you received: 67
Cher Alain,

C'est un bon et vieux sujet que tu lances ici et qui porte sur les modalités ou non de transmission d'une Connaissance, d'un Système, d'une Méthode, d'une École, etc. dont les détenteurs ont jugé bon d'y consacré une partie très significative de leur vie. Voici ce que je pense être les arguments pour et contre, chacun choisira pour lui :
* Pour une transmission restrictive et fermée (presque que des secrets) :
- On considère que cette Connaissance est d'une valeur si haute que l'on n'y donne accès qu'à ceux qui s'en sont suffisamment montré digne (elle se conquiert et se mérite, elle n'est pas un droit... mais un devoir, celui de servir). Le problème est la fixation de la barre : plus haut (élitisme et espoirs d'une haute qualité intacte), plus bas (démocratisation et vraisemblance d'une dilution ou " médiocratisation " en contre partie d'une large diffusion).
- Si l'on prêche pour une église immaculée (dans le principe), le tri sera très important et peu la recevront... ce qui n'est pas un gage certain de la retransmission " intacte " par ceux qui l'auront reçu.
- Ce que certains savaient n'était compréhensible qu'au bout de plus de 10-20 ans de pratique et ne fut jamais transmis faute de... recrue capable, de volonté de transmettre (plutôt que de se reposer sur une rente). Je me souviens d'une tradition ayant pignon sur rue en région parisienne dans les années 1940 et qui gardèrent tellement bien tous leurs secrets que les anciens, vers l'âge de 70 ans et plus, soudainement sentir la fin venir et le désir de transmettre ; malheureusement, en se retournant, il n'y avait personne derrière eux, puisqu'ils ne les avaient pas formés pour des raisons de pouvoirs et qu'il fallait au moins une bonne dizaine d'année pour que les " petits jeunes " soient suffisamment mûrs pour pour pouvoir digérer lesdites transmissions. Ainsi, cette école mourus en France (et ailleurs) et ses survivants vendent cher les quelques 10% de l'Enseignement qu'il leur reste encore.
- Il est des cas bien connu de " maître de l'Art " qui décidèrent de ne pas transmettre, mais pas par paresse/Ego/désir de pouvoir, mais simplement parce que leur credo était : " plutôt que de passer l'Art de travers, mieux vaut ne pas le passer du tout ". Et ainsi disparurent des plans terrestres des Connaissances et savoirs faire uniques et formidables, désormais passer dans une autre forme d'existence : celle de la légende !
=> S'il ont est prêt à accepter la mort de ce que l'on avait soi-même reçu plutôt que sa dégradation (" plutôt la mort que la souillure " comme disait l'hermine ou Anne), alors on peut se permettre de ne révéler au compte goutte que ce qui est nécessaire et ce pour quoi la personne en face est réellement prête. L'extinction n'est au fond qu'une modalité particulière de la sélection naturelle, n'est-ce pas ? Les cimetières sont remplis de secrets et de gens qui en savaient trop et n'en ont rien dit... ou presque

* Pour une transmission libre et ouverte (presque pas de secret) :
- Si l'on considère que cette Connaissance est d'une si haute valeur, c'est surtout parce qu'elle ne m'appartient pas, elle appartient à la conscience de notre espèce, et doit être transmise à tout prix. Ce qui obligera inévitablement à quelques compromis, si ce n'est compromission.
- En ratissant large, on diffuse plus, mais ce sera moins profond : il s'agira d'arroser beaucoup... et de chercher ce(ux) qui pousse(nt). Bien sûr, quand on se plante, ça pousse. Le tri qu'on fera ici sera différent : les marches seront toutes plus petites que dans la vision précédente, mais elles seront nettement plus nombreuses pour pouvoir couvrir toute la distance (on ne recherche plus des alpinistes d'exceptions, mais des marathoniens, ceux qui tiendront au long court, même s'ils ont commencé comme des diesels). Le problème sera d'amorcer (il ne faut pas y voir une quelconque allusion) un travail de rectification ou de normalisation pour arriver à faire converger toute cette diversité et, au fond, tout ce bordel.
- Le risque est de s'épuiser à transmettre, d'essayer tellement de transmettre que l'on changera de façon de transmettre plusieurs fois, en repartant à chaque coup avec des cycles de transmission de 10-15 ans... On connaît des Maîtres qui ont eu des disciples à peu près compétents, mais pas suffisamment à leur goût et qui... ont repris une nouvelle fournée d'apprentis pour " reconstruire sur de meilleures bases ". Et c'est ainsi que l'École éclata en courants et sous-courants... et que jamais les niveaux les plus avancés ne purent être transmis, dans cet éternel recommencement. Pourtant, les différents courants ont conservé près de 40 % de l'Enseignement reçu, et même parfois bien plus.
- Les vrais Maîtres, selon moi, savent que l'Art est une chose vivante et qu'il ne s'agit pas de la transmettre intact ; un de mes Maîtres s'exclamait parfois d'une façon un peu exaspéré devant le niveau atteint : " si dans 10 ans vous faîtes ce que je fais, comme je le fais, vous estimerez-vous heureux ? " ; voici une traduction libre de la pensée du Maître : " bande de glands, si vous ne faîtes que me copier, vous ne me dépasserez jamais : l'Art est vivant et si vous ne dépasser pas ma forme (et donc mes limites), jamais vous ne le ferez vôtre et jamais vous ne pourrez le faire progresser ". L'Art est une chose sérieuse, d'autant que l'Art véritable est toujours mystique...
- Si l'on ne peut pas tout transmettre, en revanche on peut transmettre les bases solides qui permettront au chercheur solitaire de naturellement trouver la suite et si le meilleur niveau de cette génération-ci n'est pas atteint dans la suivante, on y aura semer les germes et forces qui permettront qu'en moyenne le niveau ait un peu augmenté et que certains puissent vraiment pousser.
=> si l'on accepte le changement, l'Enseignement (sa forme) n'est que transitoire, seuls les principes qu'il contient sont importants (cf. " l'ontologie rosicrucienne "). Beaucoup de choses ne seront pas transmises parce qu'elles ne seront pas reçues, d'autres seront reçues profondément, d'autres encore seront reçues sans avoir été transmises et passées à la génération suivante, qui déformera, mais créera. L’extinction d'une lignée est chose naturelle, mais l'arbre mort a semé tellement de glands autour de lui, qu'il a commencé à peupler une petite forêt. Ce que l'on transmet alors, c'est tout simplement le goût de la recherche, la sève vive qui conduira à l'Amour et à la Lumière.

Dire ou ne pas dire ? Trahir ou ne pas transmettre ? Chers Anciens, c'est vous qui voyez : dans tous les cas, vous en aurez la responsabilité pleine et entière. Comme chacun l'aura compris, ces deux polarités sont moins contraires que complémentaires, dès lors que l'on peut suivre la voie du Triangle. Coin, coin, coin, si je puis dire.
Avec tous mes vœux de Paix Profonde pour nos amis canards sur qui tout glisse et qui pédalent dur sous la surface de l'eau, ainsi que les autres.

Frater N.
Humani nihil a me alienum puto.
The administrator has disabled public write access.
The following user(s) said Thank You: Alain

Dire ou ne pas dire ? 9 months 3 days ago #5724

  • Alain
  • Alain's Avatar
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Cool mon nouveau site est opérationnel
  • Posts: 894
  • Thank you received: 1154
Cher Frater N et vous toutes et tous

Canard oui mais pas Canard WX :cheer: :cheer: :cheer:
Merci pour ta longue et je pense exhaustive mise au point
A chacun effectivement de mesurer sa responsabilité dans la Transmission ou la bon-transmission

Évidemment les enseignements doivent être adaptés ... Certaines transcriptions sont acceptées dans le nouveau siècle, d'autres moins...
J'ai beaucoup étudié Eliphas Lévi (Alphonse Louis Constant) à force de corrections des OCR du Maître (5 volumes de plus de 600 pages) et j'y ai lu la surprise de trouver, l'expression "Lumière Astrale des Martinistes" dans plusieurs volumes... Mais quels Martinistes ??? Ceux de Saint Martin ? en aucun cas ; ceux du Régime Rectifié ??? Pas davantage puisque point de Théurgie... Officiellement... Reste les Martiniste de Martinez et là cela correspond parfaitement bien qu'Eliphas, par ses initiations (Grand Maître de la Rose+Croix Catholique (Universelle) Suisse... Ami des Martinistes de l'Hermitage Abbé de laNoue (Béranger Henri De la Touche, Adolphe Desbarolles, Honoré de Balzac, Ewelyn Hanska de Balzac tante de la Comtesse de Keller... Flora Tristan, George Sand etc....)
Les 5 volumes principaux Dogme et Rituel, Histoire de la Magie et la Clef des Grands Mystères constituent son héritage Théurgique Coen (et autres) Fables et Symboles et la Science des Esprits en sont son Héritage Philosophique ... Ils sont INDISSOCIABLES ainsi que beaucoup de ses dessins qui sont dans le Manuel Rosicrucien de toutes les éditions jusqu'en 1995 (après je ne sais pas)
Enfin il y a sa biographie dédiée à Madame Ewelyne Hanska de Balzac - "Le sorcier de Meudon".... où le Rabelais de l'histoire est en fait le bon Eliphas !!!

Et celà sans compter ses écrits antérieurs sous différents noms A Constant, Abbé Constant et d'autres plus discrets.... écrits à la Gloire du Sauveur et de la Femme s’intégrant parfaitement dans la pensée Gnostique...

Eliphas eût pendant ONZE ANNÉES comme disciples HENRI DELAAGE et le Docteur Fernand Rozier Delaage qui fit la transmission Théurgique, rapidement, à Papus .... (Rozier assurant la formation de Papus)...en le faisant SI (SJ Souverain Juge de la Tradition Coën... Aidé par les publication des rituels du RER par Steel Maretz il fondit l'OM dont l'OMT de Jeanne Guesdon et de Raymond Bernard conservèrent le principe (dans les 3 grades Associés, Initié et SI on retrouve les trois grade du RER (Maitre Écossais de Saint André, Écuyer Novice et CBCS)

Edouard Bertholet détenteur d'une Patente de la Rose+ Catholique (celle d'Eliphas Levi ? celle des frères Péladan ?) arrive HSL qui américanise la Chose et son fils qui la commercialise et la mondialise....
Concernant l'eglise Pristine (Primitive) je pense que c'était une tentative pour HSL de récupérer, sans le dire, comme toujours la filiation Gnostique... (n'oublions pas que l'AMORC à sa fondation et ses débuts a sa Sophia...

Le Rer Willermozien en 2018 reprend réellement Force et vigueur par le DNRF de Jean Marc Vivenza et quelques électrons libres CBCS dont je suis...

Quant à la transmission aujourd'hui ??? Le contenu de monographies de Soror J Guesdon a ses Expériences toujours efficace, mais a travailler quotidiennement...
Les rituels et les enseignements anciens (avant 1978) dont nous disposons tous pour la plupart des anciens (Loges Rosicrucienne et Initiations - Omt Heptagde (le tout d'avant 1995 bien sûr) l'intégralité des Rituels RER y compris Profès et Grands Profès, Elus Coen font que les outils existent dans toute leur force d'autant que nos Initiateurs (les vieux) étaient connectés directement à la Chaîne des Maîtres Passés.... comme on dit aujourd'hui "C'est du PUR et DUR"
Mais la je remercierai aussi Robert Ambelain qui, bien que lourdement critiqué nous a légué énormément et sans luis certains maillons de la Tradition auraient disparus, merci aussi, bien sûr à Camille Savoire !!!

Voilà le tout est cohérent pour qui a accompli et achevé tous ces circuits en 32 années (2018)

Je suis libre maintenant de toute attache, Affidé du Seti (qui n'est pas un voeu d'allégence mais simplement un respect de leur travail...)

Pax Profundis
Alain
Et Lux in Tenebris Lucet,
Et Tenebrae Eam Non Comprehenderunt

Fraternellement

Alaenus Eques a Lumen de Lumine
The administrator has disabled public write access.
The following user(s) said Thank You: Claudus, Frater N.

Dire ou ne pas dire ? 9 months 3 days ago #5728

  • Frater N.
  • Frater N.'s Avatar
  • Offline
  • Vétéran
  • Posts: 62
  • Thank you received: 67
Cher Alain,

Si, si, si : canard WC aussi ! La transmission, c'est aussi mettre les mains dans le cambouis et se mouiller, comme tu le fais, comme le SETI le fait ou comme Francis le fait (on ne peut bien évidemment que respecter le très gros travail déjà effectué, mais on sait aussi qu'il faudra le prolonger toujours et encore). L'initiation, c'est bien, mais comme le mot l'indique, ce n'est qu'un début de chemin. Si j'étais méchante langue, je dirais que pas mal d'initié sont des demeurés : ils n'ont quasiment pas bougé de place, pas cheminé depuis leur initiation et sont donc demeurés... là où ils étaient ; et ils en sont souvent très satisfaits. Pour reprendre et amplifier ce que disait Guy dans un autre sujet : c'est la Voie réellement emprunté, le chemin parcouru qui compte, qui nous façonne et nous permet de nous élever vers le divin, à condition d(e s)'ouvrir, et de creuser.
Petite question sur R. Ambelain : quels ont été les grandes choses qui lui ont été reprochées et pourquoi l'a-t-on critiqué ?
Fraternellement,

N.
Humani nihil a me alienum puto.
Last Edit: 9 months 2 days ago by Frater N.. Reason: Fautes d'orthographe
The administrator has disabled public write access.
The following user(s) said Thank You: Alain

Dire ou ne pas dire ? 9 months 10 hours ago #5736

  • Claudus
  • Claudus's Avatar
  • Offline
  • Expert Boarder
  • Posts: 97
  • Thank you received: 104
Cher Alain,
Merci pour cette réponses qui servira à plusieurs!
Est-ce que tu pourrais préciser ce que tu voulais dire ici:
Concernant l'eglise Pristine (Primitive) je pense que c'était une tentative pour HSL de récupérer, sans le dire, comme toujours la filiation Gnostique... (n'oublions pas que l'AMORC à sa fondation et ses débuts a sa Sophia...
Il semble bien manquer quelques mots, sinon svp éclaire ma compréhension.
Merci
Claudus ...
"L’ennui dans ce monde, c’est que les idiots sont sûrs d’eux et les gens sensés pleins de doutes.
— Bertrand Russel"
The administrator has disabled public write access.
The following user(s) said Thank You: Alain

Dire ou ne pas dire ? 9 months 2 hours ago #5737

  • Alain
  • Alain's Avatar
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Cool mon nouveau site est opérationnel
  • Posts: 894
  • Thank you received: 1154
Cher Claudus et vous tous

Non il ne manque pas de mots : dans l'église Gnostique (en règles générales) la Sophia est le nom donné à la femme Évêque donc je désignais Mrs May Banks Stacey (1846-1918) comme Sophia de l'Eglise Pristine... (à tord ou a raison, simple impulsion) :woohoo: :woohoo: :woohoo: et peut-être aussi l'envie de lire quelques réaction ;-)

Bonne soirée

Fraternellement

Alain
Et Lux in Tenebris Lucet,
Et Tenebrae Eam Non Comprehenderunt

Fraternellement

Alaenus Eques a Lumen de Lumine
The administrator has disabled public write access.
The following user(s) said Thank You: ouedada, roland, Claudus, Frater N.
  • Page:
  • 1
  • 2
Moderators: witiza, Alnitak
Copyright © 2018 S.E.T.I Cénacle de la Rose+Croix. All Rights Reserved.