Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : "Ampoule et électricité"

"Ampoule et électricité" 4 mois 4 jours ago #5803

  • Spironaute
  • Portrait de Spironaute
  • Offline
  • Vétéran
  • Messages : 54
  • Remerciements reçus 25
Bonjour,

Dans les communications, comme dans le livre "sanctuaire intérieur" de Ralph Maxwell Lewis, il y a la métaphore du corps comme une ampoule et de l'âme comme l'électricité qui l'anime.

Je comprends bien que si une ampoule ne fonctionne plus (mort physique), l'électricité (âme) ne peut plus l'éclairer.

Mais...
Comment distinguer cette interprétation d'une autre, plus matérialiste:
Si une ampoule ne fonctionne plus (mort physique), l'électricité (oxygène de l'air) ne peut plus l'éclairer.

Même métaphore, conclusion différente...

Qu'en pensez-vous?

Respectueusement,
Spironaute
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Claudus

"Ampoule et électricité" 3 mois 1 semaine ago #5805

  • Spironaute
  • Portrait de Spironaute
  • Offline
  • Vétéran
  • Messages : 54
  • Remerciements reçus 25
Bonjour,

Je me permets de remonter ce sujet auquel je n'ai pas eu de réponse bien que le site indique "189 vues".

Quelqu'un a une remarque à faire ?

Fraternellement
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Ampoule et électricité" 3 mois 1 semaine ago #5806

  • Alnitak
  • Portrait de Alnitak
  • Offline
  • Moderateur
  • Messages : 313
  • Remerciements reçus 1017
Bonjour Spironaute,

Le fait qu'il s'agisse de Ralph est peut-être la raison de ce manque d'intérêt ?
Quant à moi,après avoir relu plusieurs fois votre post j'avoue à ma grande honte ne pas comprendre en quoi la conclusion est différente.
Je préciserai simplement ce fait : l'âme n'éclaire rien (c'est-à-dire qu'elle n'est pas objectivée par elle-même), tout comme l'électricité. C'est le filament de l'ampoule qui manifeste une présence (... ou pas).
On a un effet visible manifestant une cause invisible.
J'irai plus loin : ce n'est pas parce qu'il n'y a pas d'âme dans un corps que celui-ci n'est pas vivant, a contrario sans corps pas d'âme. On peut appliquer le même raisonnement à l'ampoule.

Cordialement,
Guy
Simplicitas Veritatis sigillum
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Claudus

"Ampoule et électricité" 3 mois 6 jours ago #5808

  • Spironaute
  • Portrait de Spironaute
  • Offline
  • Vétéran
  • Messages : 54
  • Remerciements reçus 25
Bonsoir Alnitak,

Je précise donc mon interrogation:

Des arguments, tels que je les ai compris, du livre "Le Sanctuaire Intérieur" (R.M. Lewis) et des communications du SETI, il m'a semblé lire comme argument à l'existence de l'âme que lorsque la mort survient, le corps est toujours là mais le "moi" semble l'avoir quitté. A d'autres endroits de ce livre et des communications, il y a l'analogie de l'électricité (âme) qui passe dans une ampoule (corps physique) et lui permet de s'allumer (disons, esprit, conscience). Enfin, l'âme est également mis en parallèle avec la conscience subjective qui permet le fonctionnement des organes vitaux pour nous garder en vie sans que nous y pensions avec notre conscience objective.

D'où ma question, cette analogie de l'ampoule et de l'électricité peut-être vue comme un corps tellement "abimé" qu'il ne peut plus accueillir l'âme qui le maintenait en vie.
Mais un corps "abimé" ne reçoit plus d'oxygène dans les cellules passé un certain stage (le plus évident serait l'étouffement en avalant de travers), dans ce cas, le corps ne reçoit plus l'oxygène qui le maintenant en vie... sans passer par une explication nécessitant l'âme qui maintient les fonctions vitales.
J'irai plus loin : ce n'est pas parce qu'il n'y a pas d'âme dans un corps que celui-ci n'est pas vivant, a contrario sans corps pas d'âme. On peut appliquer le même raisonnement à l'ampoule.
=> Sans corps suffisament sain pour respirer, pas d'oxygène distribué dans le corps pour reprendre mon interrogation.
=> Mais dans le cas de l'oxygène, sans oxygène, pas de corps pouvant vivre (du moins pas l'Homme)


Je ne sais pas si mon interrogation est plus claire.
En résumé, je crois comprendre l'argument pour l'existence de l'âme, mais je ne vois pas en quoi un mécanisme purement biologique et matérialiste ne pourrait l'expliquer également ?

Je vous prie de ne pas prendre cette discussion pour une "provocation" gratuite mais pour une réelle interrogation.


Fraternellement,
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Ampoule et électricité" 3 mois 4 jours ago #5809

  • Claudus
  • Portrait de Claudus
  • Offline
  • Expert Boarder
  • Messages : 101
  • Remerciements reçus 108
Effectivement j'aime bien et j'apprécie :
"On a un effet visible manifestant une cause invisible."
Souvent pour tenter d'expliquer le concept tibétain de "réincarnation multiple" (dans lequel un "maître" bodhisattva peut exceptionnellement se réincarner dans 2 (voire 3) corps humains différents) et simultanément j'utilise l'exemple des ondes radio...
Personne aujourd'hui ne peut douter de leur existence, mais pour se manifester elles ont besoin d'un bon récepteur bien ajusté à la bonne fréquence...
Le récepteur seul n'est pas suffisant et les ondes sans ce récepteur ne peuvent se manifester.
À réfléchir...
Claudus ...
"L’ennui dans ce monde, c’est que les idiots sont sûrs d’eux et les gens sensés pleins de doutes.
— Bertrand Russel"
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Modérateurs: witiza, Alnitak
Copyright © 2018 S.E.T.I Cénacle de la Rose+Croix - Tous droits réservés