Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1
  • 2

SUJET : Point de vue

Point de vue 1 an 11 mois ago #4281

  • Erika
  • Portrait de Erika
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 367
  • Remerciements reçus 254
Voici une citation que j'ai retenu suite à un échange amical avec Alain sur les Ordres, l'initiation, l'éso et l'exoterisme.

"Cérémonies et conversion.

Vous pouvez vous convertir d'une croyance à une autre, d'un dogme à un autre, mais vous ne pouvez pas vous convertir à la connaissance de la réalité. La croyance n'est pas la réalité. Vous pouvez changer d'opinion, de conceptions, mais la vérité ou Dieu n'est pas une conviction: cette expérience n'est fondée sur aucune croyance, aucun dogme, aucune expérience antérieure.

Si telle ou telle croyance vous conduit à telle ou telle expérience, votre expérience n'est que la réponse conditionnée par votre croyance. Si vous faites une expérience imprévue, spontanément, et que vous bâtissiez là-dessus un système qui vous permette de faire de nouvelles expériences analogues, l'expérience n'est alors rien d'autre qu'un souvenir ré-actualisé. Le souvenir est toujours mort ; il ne revit qu'au contact du présent vivant.

Se convertir, c'est abandonner une croyance pour une autre, un-dogme pour un autre, une cérémonie pour une autre plus satisfaisante, et cela n'ouvre pas la porte à la réalité. Au contraire, la satisfaction est un obstacle à la réalité. C'est pourtant ce que les religions organisées et les groupes religieux essaient de faire: vous convertir à un dogme, une superstition ou un espoir plus raisonnable ou moins raisonnable. Ils vous offrent une meilleure cage. Elle peut être confortable ou non, cela dépend de votre tempérament, mais c'est toujours une prison.

Qu'il s'agisse de religion ou de politique, et quel que soit le niveau de culture, l'esprit de conversion a existé de tout temps. Les organisations et associations de toutes sortes, religieuses ou économiques, prospèrent (et leurs chefs avec elles) en maintenant l'homme à l'intérieur du cadre idéologique qu'elles lui proposent. Il y a là une exploitation mutuelle. La vérité est en dehors de tous les cadres, de toutes les craintes et de tous les espoirs. Si vous voulez connaître le suprême bonheur de la vérité, vous devez rompre avec toutes les cérémonies et tous les cadres idéologiques.

L'esprit se sent fort et en sécurité à l'intérieur d'un système politique ou religieux, et c'est cela qui donne aux diverses organisations une telle vitalité. Il y a toujours les conservateurs à outrance et les nouvelles recrues qui, par leurs dons et leurs investissements, assurent l'existence des organisations dont le prestige et la puissance attirent ceux qui font leur idole du succès et de la sagesse de ce monde.

Lorsque l'esprit ne se satisfait plus des anciens systèmes, il se convertit à d'autres croyances et à d'autres dogmes plus réconfortants et plus stimulants. Ainsi l'esprit est-il un produit du milieu ; il est soutenu par les sensations et il se renouvelle en s'identifiant à des données extérieures ; c'est pour cela que l'esprit est fidèle aux règles de conduite, aux systèmes de pensée, et ainsi de suite. Tant que l'esprit est une conséquence du passé, il ne peut jamais découvrir la vérité ou permettre à la vérité de se révéler. En s'attachant aux organisations, il abandonne la recherche de la vérité.

Il est évident que les cérémonies rituelles offrent aux participants une atmosphère bénéfique. Les cérémonies collectives ou individuelles procurent à l'esprit une certaine sérénité vivifiante par contraste avec la monotonie de la vie quotidienne. Il y a dans toute cérémonie une certaine beauté et une paisible grandeur, mais elles sont fondamentalement stimulantes ; et, comme tous les stimulants, elles finissent par obscurcir l'esprit et le cœur.

Les rites deviennent une habitude ; ils deviennent une nécessité et l'on ne peut bientôt plus s'en passer. Cette nécessité est considérée comme un renouvellement spirituel, un regain de forces pour faire face à la vie, une méditation hebdomadaire ou quotidienne, etc ; mais si l'on examine plus attentivement les choses, on verra que ces rites sont une vaine répétition qui offre une merveilleuse et respectable échappatoire à la connaissance de soi. Sans la connaissance de soi, l'action a très peu de signification.

La répétition de chants, de mots et de phrases endort l'esprit et l'installe dans le temps. Dans cet état de somnolence, des expériences arrivent, mais elles ne sont que des projections du moi. Si agréables soient-elles, ces expériences sont illusoires. On ne peut pas faire l'expérience de la réalité au moyen de répétitions ou de pratiques d'aucune sorte. La vérité n'est pas une fin, un résultat, un but: on ne peut pas la provoquer, car elle n'appartient pas au domaine de l'esprit."

Note 8 - Cérémonies et conversion - Commentaire sur la vie tome 1 - Jiddu Krishnamurti (1895 -1986)
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Alain, Virant de la Roche

Point de vue 1 an 11 mois ago #4282

Bonjour Erika, et bonjour tout le monde,

Cela fait du bien de lire et relire des textes de cet auteur ! Merci pour ce partage.

Amitiés fraternelles,

Philippe
"Ce que tu penses tu le deviens. Ce que tu ressens, tu l'attires. Ce que tu imagines, tu le crées."
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Point de vue 1 an 11 mois ago #4283

  • fabienmarmara
  • Portrait de fabienmarmara
  • Offline
  • Vétéran
  • Messages : 48
  • Remerciements reçus 25
Intéressant
Sachant que Jiddu Krishnamurti était considéré comme le messie potentiel :woohoo:
Extraits wikipédia :
"Krishnamurti est né en 1895 à Madanapalle (en) au sein d'une famille de brahmanes de l'Andhra Pradesh dans l'Inde sous administration britannique. Huitième enfant masculin, il lui fut donné, selon la tradition hindoue, le nom de Krishna3 (murti signifiant la forme, ou la manifestation). Sa mère, Sanjeevamma, dont il était très proche, mourut quand il avait 10 ans4. Selon la biographie de Mary Lutyens, il était un enfant de santé fragile et régulièrement battu par ses instituteurs et son père, Narainiah5.

En 1909, il n'a que 14 ans quand, accompagné de son frère Nityananda, il croisa Charles Webster Leadbeater sur une plage privée dépendant du siège de la Société théosophique, où était employé son père6,7, à Adyar, un quartier de Chennai. Leadbeater prétendit avoir décelé chez le jeune garçon une aura exceptionnelle8. Leadbeater qui disait pouvoir explorer les vies antérieures des personnes qu'il connaissait aurait découvert que la destinée de Krishnamurti était d'être sur terre le véhicule de l’« instructeur du monde », le « Lord Maitreya » que les théosophes attendaient7,9. Cet « instructeur » est décrit comme une figure messianique combinant divers aspects du Christ, du Maitreya bouddhiste, et des avatars hindous. Krishnamurti considéra cette période d'éducation à la société théosophique comme salutaire, y compris sur le plan de sa santé. Il déclara que sans la rencontre avec Leadbeater, il n'aurait pas survécu10."

"L'acquisition de cette « vérité » (qu'il appelait aussi « l'art de voir ») ne peut, selon lui, se faire au travers d'aucune organisation, aucun crédo, aucun dogme, prêtre ou rituel, ni aucune philosophie ou technique psychologique. Elle serait mieux connue par le miroir des relations et l'observation du contenu de son propre esprit."
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jiddu_Krishnamurti
"Connais toi toi même et tu connaitras les dieux"
inscription au fronton du temple d'Apollon à Delphes
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Point de vue 1 an 11 mois ago #4419

  • Erika
  • Portrait de Erika
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 367
  • Remerciements reçus 254
C'est amusant Fabienmarmara de lire la fin et le début de votre message qui sont tellement en opposition l'un et l'autre.
Entre la représentation erronée et fantasmée des foules et le cœur de l'enseignement de l'homme.
Ça ne vous a pas interpellé ?
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Point de vue 1 an 11 mois ago #4420

  • fabienmarmara
  • Portrait de fabienmarmara
  • Offline
  • Vétéran
  • Messages : 48
  • Remerciements reçus 25
C'est le personnage lui-même qui est une opposition "Entre la représentation erronée et fantasmée des foules et le cœur de l'enseignement de l'homme".
J'avais volontairement articulé mon commentaire comme tel
ci joint vidéo l'art de voir :" ... Vous êtes l'élève, Vous êtes le maître ... Vous êtes tout ( everything )"

"Connais toi toi même et tu connaitras les dieux"
inscription au fronton du temple d'Apollon à Delphes
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: roland

Point de vue 1 an 10 mois ago #4529

  • Bleue4evolution
  • Portrait de Bleue4evolution
  • Offline
  • Junior Boarder
  • Messages : 28
  • Remerciements reçus 23
Bonjour à tous,

Ce qui est drôle avec les personnes qui envoient bouler toutes les écoles spirituelles c'est que la plupart ont bénéficié de ces écoles et ont fini paren créer une. C'est comme nous dire que le sommet de la montagne est beau mais qu'il n'est pas nécessaire de la grimper. La beauté de la montagne ne se révèle qu'à celui qui l'a grimpé et, celui qui a atteint le sommet en voyant d'autres chuter sur le parcours, se doit de leur indiquer une route (souvent lié à son expérience) afin qu'ils arrivent aussi au sommet. En effet, on peut critiquer les écoles d'initiation, les religions en gonflant son ego se disant qu'on peut tout faire tout seul mais refuser de l'aide n'est pour moi ni preuve de sagesse ni de courage sinon de la simple folie. La voie initiatique n'est pas une voie facile et suivre un enseignement, un guide, une école (sans l'aspect sectaire) aide le cherchant et lui évite beaucoup de déboires. Même pour les communications du CRC, celui qui veut vraiment avancer sur a voie doit les lire dans un certain ordre (on attaque pas juste la fin et paf on chante des mantras sans connaitre les sens).

Frat,
B4E.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
  • Page :
  • 1
  • 2
Modérateurs: witiza, Alnitak
Copyright © 2017 S.E.T.I Cénacle de la Rose+Croix - Tous droits réservés