Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Ex-Libris H. Spencer Lewis

Ex-Libris H. Spencer Lewis 3 ans 4 mois ago #2712

  • Alnitak
  • Portrait de Alnitak
  • Offline
  • Moderateur
  • Messages : 293
  • Remerciements reçus 939
Bonjour à tous,

Continuons notre voyage à travers les possessions du SETI Cénacle de la Rose+Croix avec ce document rare, inédit même à ma connaissance certainement même inconnu d'une grande majorité de rosicruciens tendance lewissienne.

Cette pièce particulière est un ex-libris, création originale et particulière de H.S Lewis, composé pour être collé sur le premier plat ou sur la page de garde des livres lui appartenant.

Un site web : www.exlibris-bd.be/histoire.htm qui mérite un petit détour, entièrement consacré aux ex-libris, donne une large explication et retrace son histoire, j'en extrais cette citation :

"les premiers, bibliophiles prirent l'habitude d'inscrire en latin sur leurs livres la formule "unus ex libris..."("Ce livre est un livre de ....") suivie de leur nom. Simplifiée en ex-libris", cette formule désigne aujourd'hui toute inscription portée en tête d'un livre pour en indiquer le propriétaire. Plus tard, elle sera d'ailleurs remplacée par une vignette portant, outre le nom de celui auquel il appartient, ses armes et sa devise. La première de ces vignettes fut réalisée par le célèbre graveur, sculpteur et peintre allemand, Albert Dürer, vers l'an 1500."

De fait, l'ex-libris est une marque de propriété, citant le nom de son propriétaire et sur lequel figurent symboles, formules ou motifs qui le caractérisent.

Dans le dessin ci-dessous, on retrouve l'essence même des convictions, croyances et doctrines de leur auteur.

C'est donc en quelque sorte un instantané de la philosophie rosicrucienne de Harvey Spencer Lewis, que je vous propose aujourd'hui :



La phrase qui est portée est celle-ci : "And god breathed into his nostrils the breath of life and man became a living soul." dont la traduction donne : "et dieu souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint une âme vivante"... Il s'agit d'un verset de la Bible : Genèse 2:7

Fraternellement,
Guy
Simplicitas Veritatis sigillum
Dernière édition: 3 ans 4 mois ago par Alnitak. Raison: Précisions
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: witiza, Alain, Ostunda, Christian de saint François, Virant de la Roche, Frater N.

Ex-Libris H. Spencer Lewis 3 ans 4 mois ago #2714

  • bistrotrc
  • Portrait de bistrotrc
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 325
  • Remerciements reçus 423
Merci Guy,
C'est vrai que c'est une pièce magnifique, comme me disais un ami qui collectionne les "ex libris" et à qui je viens de l'offrir!
Il y a beaucoup à décoder...
Parmi les détails faciles, il y a
- le "sceau du conseil suprême" dans le "E" de ex libris,
- l'insigne sacré de l'Imperator, tout en bas à gauche,
- le cartouche men-kheper-Râ, le "sceau du fondateur",
et détail curieux, Lewis laisse un carré blanc avec la mention en dessous "sceau de l'Imperator", précisément entre les 3 précédents.
Cela pose naturellement la question de savoir pourquoi Lewis n'a pas rempli ce carré!

Il y a aussi la clef de vie ("ankh") qui exprime la "vie éternelle" mais, au bout de sa chaîne, elle semble avoir servi à ouvrir le livre à la page qui est montrée. Je suppose que c'est pour indiquer quel est le détail marquant auquel Lewis a voué son incarnation.
Et le livre répond en plaçant à gauche une transmission bien particulière de la Bible, que tu (Guy) as parfaitement traduite et qui se trouve d'ailleurs mentionnée telle quelle dans les enseignements rosicruciens et Lewis a exprimé à droite l'œuvre qu'il visait avec son AMORC.

Je transmet mon interprétation: avant Lewis, sous l'influence indirecte de Francis Bacon qui a mis quelques siècle à trouver sa place dans l'esprit des gens cultivés, ceux-ci se faisaient de la Rose+Croix de "Christian Rosenkreutz" (ou CRC = Christus Rosae Crucis), la vague idée d'une organisation issue du christianisme au 17e siècle. Ce ne sera évidement plus le cas après Lewis, même s'il faudra plusieurs siècles encore pour que ce sens particulier de son œuvre atteigne ceux qui se refusent encore considérer de nos jours que la Rose+Croix dans son essence n'a absolument rien à voir avec le christianisme.

Il y aurait encore beaucoup de choses à développer mais je ne voudras pas être long...
Bien fraternellement
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Christian de saint François, Virant de la Roche

Ex-Libris H. Spencer Lewis 3 ans 4 mois ago #2716

  • witiza
  • Portrait de witiza
  • Offline
  • Administrateur
  • Messages : 83
  • Remerciements reçus 237
Bonjour à toutes et tous,
Bonjour à notre noble bistrotier !

Concernant le carré vide, il est destiné à recevoir l'empreinte du sceau de l'Imperator, qui adoptait une forme carrée.
HSL fit imprimer une série de ces ex-libris destinés à être collés dans les ouvrages lui appartenant. Le sceau, appliqué par HSL lui-même, garantissait l'authenticité de l'ex-libris ce que n'aurait pas permis des ex-libris où ce seau aurait déjà été imprimé en série ...
Je ne sais pas si je suis parvenu à m'expliquer clairement !!!!

Pour mémoire, le seau de l'Imperator déjà évoqué sur ce forum (appliqué par exemple sur les diplômes initiatiques et appliqué sur la première de couverture de la Confessio).



Bien fraternellement

J-N+W
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Alain, Christian de saint François, Alnitak, Virant de la Roche
Modérateurs: witiza, Alnitak
Copyright © 2017 S.E.T.I Cénacle de la Rose+Croix - Tous droits réservés