Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1
  • 2

SUJET : MEDIFOCUS

MEDIFOCUS 4 mois 3 semaines ago #5513

  • Alnitak
  • Portrait de Alnitak
  • Offline
  • Moderateur
  • Messages : 292
  • Remerciements reçus 936
Bonjour à tous,

Il me semblait utile aujourd'hui d'aborder un sujet qui en son temps a fait couler bien de l'encre et bouleverser bien des consciences et qui, chassé par la porte est revenu en catimini par la fenêtre. Il est important pour les générations qui n'ont pas vécu cette époque de se remémorer l'Histoire, car c'est elle qui modèle le présent.

Quelques-uns auraient pu souhaiter voir traiter ce sujet dans la partie "Fond HSL", vous verrez plus bas pourquoi il ne peut y avoir sa place.
Je le dis tout de suite, et c'est ma conviction profonde, ce procédé n'a rien a voir avec Harvey S. Lewis, ni même avec la Rose-Croix et n'est qu'une tentative de manipulation dont on espère qu'elle n'aura pas causé trop de dégâts, et surtout, que ce procédé est définitivement enterré.

Il y a quelques dizaines d’années, en décembre 1961, apparaissait dans les colonnes du Rosicrucian Digest un terme bizarre : Medifocus

On trouvera développée plus tard dans le magazine rosicrucien cette définition :
Medifocus is a special humanitarian monthly membership activity with which each Rosicrucian is acquainted. The significance of the personalities shown each month is explained to Rosicrucians as is the wording accompanying them. (The Rosicrucian Order, AMORC, is not a political organization. Our purpose in using metaphysical principles in Medifocus is to inspire moral judgment in the decisions which these leaders are called upon to make-more simply, to think unselfishly as humanitarians in the interest of the people whom they are leading and serving. Further, it is to help them to perceive clearly and to evaluate circumstances which arise so that their decisions are as free as possible from all extreme emotionalism and are formulated intelligently and justly.)
Traduction : Medifocus est une activité humanitaire mensuelle spéciale des membres avec laquelle chaque rosicrucien se familiarise. L'importance des personnalités présentées chaque mois est expliquée aux rosicruciens de même que la formulation les accompagnant. (L'Ordre rosicrucien AMORC n’est pas une organisation politique. Notre but, en utilisant des principes métaphysiques dans Medifocus est d'inspirer un jugement moral aux décisions que ces dirigeants sont amenés à prendre – plus simplement, à penser de manière désintéressée comme humanistes dans l'intérêt du peuple dont ils sont les dirigeants et les serviteurs. En outre, il est de les aider à percevoir clairement et à évaluer les circonstances qui se présentent de sorte que leurs décisions soient aussi libres que possible de toute émotivité extrême et soient formulées de façon intelligente et juste.)

Une première question se pose : qui et de quel droit, avec quelle légitimité, à quel titre, peut inspirer, ou tenter d’inspirer un jugement moral, influencer, inculquer ou modeler qui que ce soit et significativement des dirigeants ? N’est-ce pas là le domaine de compétence des peuples eux-mêmes ?

Pour tenter de répondre à cette question, commençons par le début :

Qu’est-ce que Medifocus ?

La première mention de Medifocus en France, et le travail spécial qui lui est lié, est apparue dans le bulletin d'informations générales de la Grande Loge française de juillet/août 1962 adressé à chaque membre de la juridiction.

A ces informations générales mensuelles, réservées aux membres, était jointe une communication spéciale intitulée modestement « Modelons la destinée mondiale » avec comme sous-titre « Selon le processus rosicrucien appelé "Medifocus" ». Les rosicruciens étaient appelés à mettre en pratique un processus « mystique et psychologique par lequel vous pouvez contribuer à modeler la destinée du monde. Ce processus est appelé Medifocus, mot qui est une combinaison de deux autres : méditation et focus (pris au sens de focalisation, de concentration en un point déterminé) ».

On trouve cette explication dans ce même bulletin de 1962 : Message du Grand Maître :
« Plutôt que de vous adresser un message spécial, le Grand Maître préfère vous faire participer à présent au travail de "Médifocus" qui est en cours dans le monde entier au sein de notre Ordre depuis quelques mois. Lisez la communication spéciale ci-jointe et conservez-la précieusement. »

Si les intentions annoncées procèdent d’un véritable désir de paix :
« De nos jours, une guerre quelconque contient en puissance les germes d'un holocauste nucléaire et concerne des peuples distants de milliers de kilomètres du point d'origine.
Il n'y aurait aucun moyen de se soustraire aux effets d'une guerre moderne et à ses stupéfiants instruments de destruction. Il n'y aurait aucun pays assez éloigné pour constituer, comme dans les siècles passés, un refuge en cas de conflit entre les grandes puissances. Les non-combattants, les civils, les femmes et les enfants seraient tous pris dans le tourbillon d'une guerre nucléaire. »

Le but poursuivi par ce travail spécial sort très largement du cadre précisé et aborde d’inquiétants rivages : « …inculquer à ceux qui ont la charge des affaires mondiales, une compréhension rationnelle et attentive des relations internationales et de leur responsabilité envers l'humanité. » et « La concentration positive de la pensée peut influencer la nature psychique, le subconscient de celui vers qui elle est dirigée. » « Cette méthode, si elle est couronnée de succès, amène celui qu'elle vise, à agir de la manière même souhaitée par ceux qui se concentrent sur lui. De plus, l'intéressé croit que ces impulsions ont leur origine dans sa propre conscience. Elles lui semblent être les conséquences de son propre raisonnement et il ne leur offre, par conséquent, aucune opposition. » Ces lignes sont tirées in-extenso du document Modelons la destinée mondiale et démontrent immédiatement la dangerosité qu'une telle méthode, si elle s'avère efficace, fait peser sur l'intégrité et le libre arbitre des personnes.

Je voudrais que vous gardiez à l’esprit ces quelques phrases pendant la lecture de cet article. Cela vous permettra je pense d’entrevoir derrière les mots, les intentions véritables poursuivies et peut-être même le double langage, le mot n’est pas trop fort, des interventions successives des responsables de l’Ordre.

Cette brochure de 4 pages informait de la parution dans les informations générales diffusées aux membres de mots codes indiquant « la pensée que vous devrez transmettre à cette personnalité particulière ».

Voici la définition complète exposée publiquement pour la première fois en France dans la revue Rose-Croix de mars 1972 (n°81), sonnant malgré tout comme une justification tardive, et dont les paragraphes sont extraits du document d'origine de présentation de 1962 Modelons la destinée mondiale :
« Tout cela n'est pas du domaine de la fantaisie ; il s'agit de faits. Les lois cosmiques et naturelles qui se rapportent à ce procédé sont pleinement expliquées dans les enseignements de l'Ordre Rosicrucien A.M.O.R.C. C'est le processus pratique, mystique et psychologique par lequel vous pouvez contribuer à modeler la destinée du monde. Ce processus est appelé Medifocus, mot qui est une combinaison de deux autres : méditation et focus (pris au sens de focalisation, de concentration en un point déterminé). Au cours d'une brève période de méditation, vous « focaliserez », vous concentrerez vos pouvoirs mentaux pour amener les responsables des affaires mondiales à agir pour la paix selon des voies précises pour le bénéfice de l'humanité. Précisons que ce processus est utilisé par les membres de notre Ordre dans le monde entier et que tous se concentreront en même temps que vous sur la personnalité choisie. »

« Voici ce que le processus appelé Medifocus nécessite de votre part :

– Le premier samedi de chaque mois, à une heure quelconque choisie par vous, vous entrerez en méditation pendant une période de cinq minutes, en concentrant votre pensée sur une personnalité donnée dans un but bien défini. Pendant vingt-quatre heures, ce jour-là, des milliers de membres dans le monde feront de même.

– La personnalité est choisie sur la base de son importance du moment en relation avec quelque événement vital de portée mondiale. Vous devrez alors vous procurer un portrait de cette personnalité. Celui paru dans une revue quelconque suffira. Il n'est pas nécessaire que ce portrait soit grand et net. Il suffira de bien connaître le visage de la personnalité choisie.

Le mot code indique la pensée que vous devrez transmettre à cette personnalité particulière. La raison de ce mot code, c'est de donner à notre programme humanitaire, le caractère confidentiel nécessaire. »

On trouvera la liste de ces mots et leur explication à la fin de cet article.

Cette création à la toute fin 1961 pour une complète mise en place dès janvier 1962 n’est pas due au hasard. Et la légende servie récemment encore prétendant que c’est une création de H.S. Lewis est non seulement infondée – le mot n’a existé qu’à partir de 1961 et à ma connaissance aucun texte de HS Lewis ne traite, même en simple approche, de cette façon de faire –, mais également absurde, le premier Imperator n’ayant aucune prédisposition à tenter d’imposer une idée par force. Pourtant, voici ce qu’écrivait l’imperator de la nouvelle Amorc en 2003 dans le « Rosicrucian Heritage » :
« L’ancien Imperator Harvey Spencer Lewis était un homme d'une grande intelligence qui était ouvert d'esprit et vraiment en avance sur son temps. Voilà pourquoi il a créé un exercice appelé "Medifocus." Dans les magazines rosicruciens et d’autres documents à travers toutes les juridictions de l’Ordre des noms et portraits de chefs d'Etat ont été publiés. Chaque rosicrucien a été invité à envoyer des pensées positives à ces dirigeants afin de les aider le mieux possible dans la poursuite de leur mission. Malheureusement, ce concept a dû être abandonné, car il a été mal perçu par le monde profane qui avait la mauvaise impression que nous soutenions des politiciens qui étaient parfois cruels ou malhonnêtes. Et, de même, certains membres de notre organisation ont également mal compris les raisons de cette activité.

Pour éviter les attaques négatives contre l'AMORC, l’Imperator Ralph Maxwell Lewis a décidé de mettre fin aux exercices Medifocus. Pour ma part, je les ai trouvés tout à fait acceptables, mais malheureusement, je ne peux pas prévoir si à quelque moment ils seront rétablis. Malheureusement, l'état spirituel de nos sociétés, que nous les considérions comme développées, civilisées ou non, n'a pas changé. »

Difficile d'imaginer que Harvey Spencer Lewis puisse penser un système tentant d'influer de manière occulte sur des décisions politiques cherchant à altérer par là-même le libre-arbitre des dirigeants. On est là dans un domaine qui n'a rien à voir avec le rosicrucianisme, et bien au contraire on pourrait y appliquer la théorie rosicrucienne du « choc en retour ». Ceux qui s’y prêtent y compris de bonne foi risquent d’avoir une responsabilité dans des événements pouvant devenir incontrôlables, d'ailleurs, ce choc en retour n'a-t-il pas eu lieu ? Passons sur cette fantaisiste tentative de révision de l’histoire et de la pensée Lewissienne et revenons à notre propos. En quoi cette méditation était-elle politique ? ou dangereuse ?

Pour comprendre la création de Medifocus, il faut se remémorer le contexte de tension internationale de l’époque et particulièrement le débarquement sur l’île de Cuba par des forces militaires pilotées par les USA et qui s’est traduit par un échec cuisant pour ces derniers, c’est l’épisode Débarquement de la Baie des cochons en avril 1961.

La guerre froide allait atteindre son paroxysme quelques mois plus tard, en octobre 1962, à l’occasion de la crise des missiles.

Le monde fut à deux doigts d’une déflagration nucléaire.

Il était tentant, pour un ordre traditionnel de tout faire pour peser, y compris de façon occulte, sur les décisions des dirigeants pour qu’elles soient prises en faveur la paix ; en d’autre termes de tenter d’influencer les politiciens. "Médifocus" naîtra de la crainte ambiante.

Examinons les tous premiers récipiendaires de ces pensées « actives » et remettons-les dans le contexte de guerre larvée de l’époque.

Ainsi, la première personnalité à recevoir cette « activité spéciale » en janvier 1962, date du lancement officiel de cette méditation est bien évidemment J. F. Kennedy, U.S.A. avec pour mot-code : POLL (Laissez s'exprimer vos émotions les plus élevées ; elles constituent la véritable dignité humaine.)

Le second, en février, chacun le comprendra, est Osvaldo Dorucos, Président de Cuba dont le mot-code sera : LOOK (Examinez le visage de vos compatriotes. Voyez-y réfléchis les mêmes inquiétudes, les mêmes craintes et les mêmes espoirs que l'on retrouve dans chaque pays.)

Le troisième en mars tombe sous le sens : Nikita Khrouchtchev, U.R.S.S. mot-code : NAT (Pensez d'abord à la race humaine ; les théories politiques doivent être des considérations secondaires.)

En avril, un autre participant à la destinée du monde, U. Thang, Secrétaire Général de l’ONU : JOLE (Comprenez la nécessité des efforts pour l'idéalisme universel.)

En mai, et pour arrêter là cette liste, Chang Kai Chek Président de la République de Chine (Taïwan) : TOLL (Soyez tolérant envers les conceptions opposées.)

On le voit, à la lecture de ces pensées spéciales facilement interchangeables par ailleurs, sans nul doute écrites spécialement pour cet événement, qu’il s’agit bien d’orienter les décisions et prises de positions des uns et des autres. Plutôt en faveur des Etats-Unis ? Plutôt en faveur de la Paix ? Pour l’Humanité ? Pour le Business ?

La Grande Loge des pays de langue française rejoindra le mouvement en août 1962 avec le Général de Gaulle, forcément, comme personnalité du mois et avec le mot-code : GRANT (Reconnaissez et admettez les appels raisonnables que font des hommes bien intentionnés.)

C’était la toute fin de la Guerre d’Algérie, les accords d’Evian et la proclamation, le 5 juillet 1962, de l’indépendance du pays.

Ce procédé nourrissait bien des rêves pour l’impact exceptionnel escompté dans le règlement des affaires politiques. Et si l’idée d’origine était de « modeler la destinée du monde » le grand maître en France essaiera dans une moindre mesure de modeler la destinée de la France puisqu’en juillet 1968, quelques semaines après les événements de mai qui ont failli faire basculer le régime, voici ce qu’on trouve dans le bulletin mensuel de juillet/août 1968 :
Monographies et travail spécial annuel pour la période des vacances :
Comme tous les ans à cette époque vous trouverez inclus votre travail rosicrucien pour les mois de juillet et août. Comme d'ordinaire vous constaterez qu'un seul jeu de monographies vous est adressé mais que le Travail spécial annuel pour le mois d’août l'accompagne. Ce travail prend cette année pour les membres de France une importance toute particulière : Qu’ils veuillent bien considérer de façon exceptionnelle et importante la méditation quotidienne prévue pour la première période et la mettre en application dès maintenant en concordance avec le processus "Médifocus". Nous espérons que tous les membres de la juridiction française s'associeront aux membres de France dans cette tâche.
Puis, juste au dessous :
MEDIFOCUS : Juillet spécial : A tous les hommes ayant une participation proche ou lointaine dans les affaires nationales françaises.
Mot code : GRANT & LOOK
Pour rappel :
GRANT : Reconnaissez et admettez les appels raisonnables que font des hommes bien intentionnés.
LOOK : Examinez le visage de vos compatriotes. Voyez-y réfléchis les mêmes inquiétudes, les mêmes craintes et les mêmes espoirs que l'on retrouve dans chaque pays.
Bien évidemment ce travail viendra, pour les français, en sus de celui proposé aux membres du monde entier puisque pour juillet il est question du Shah d’Iran, pour août du Premier ministre de la Jamaïque et pour septembre du roi de Suède.

Toutefois "Medifocus", ce procédé particulier mis en place par Raymond Bernard en 1962 pour la France, processus qui se voulait éminemment mystique, fut très contesté et décrié, accusé notamment de manipulation mentale sur les dirigeants mondiaux...

Après ces accusations, il sera dans un premier temps caché aux regards des « profanes ». On trouve cette annonce dans le bulletin de septembre 1972 :
Le grand maître a décidé que Medifocus ne paraîtrait plus dans la revue Rose-Croix, en raison de l'interprétation erronée qui était donnée par des non-membres à ce travail humanitaire et altruiste expliqué par les enseignements rosicruciens et bien compris de tous ceux qui avaient lu attentivement les explications s'y rapportant. Medifocus figurera donc désormais dans le bulletin mensuel. Au moment où vous ferez le travail indiqué, si vous n'avez pas de photographie de la personnalité du mois, prononcez simplement son nom à voix basse.
Mais cela ne sera pas suffisant pour faire taire les critiques et il est abandonné très rapidement définitivement, du moins officiellement, par l’AMORC France, annonce faite en quelques lignes dans le bulletin mensuel en décembre 1972 :
MEDIFOCUS
Le travail proposé régulièrement par le grand maître dans le bulletin mensuel au bénéfice de l'humanité et conduit impersonnellement permet de supprimer l'activité connue sous le nom de Médifocus. Un résultat plus global et efficace est ainsi obtenu par le travail altruiste auquel vous participez sans qu'aucune personnalité particulière soit désignée.

En effet, en octobre 1972, le grand maître demande au comité silencieux, c'est-à-dire en fait à tous les membres, d'effectuer un travail spécial en disant mentalement : « La paix, l'harmonie et l'amour prévalent en chaque être dans le monde. Qu'il en soit ainsi ! ». A partir du 1er janvier 1973 ce travail deviendra permanent mais ne sera fait que le premier samedi de chaque mois. Il remplacera le travail connu sous le nom de Medifocus.

Bien plus tard, Raymond Bernard cherchera à se justifier dans une interview donnée le 19 février 1999 parue sur le site : www.tradition-mystique.net/pi_interviews.html :
Certains exercices, comme Medifocus, n'avaient-ils pas pour objectif d’influencer les personnalités politiques ?

Raymond Bernard : « Permettez-moi de souligner que je ne suis pas du tout, personnellement, à l’origine de ce qui a été appelé Medifocus. L’Ordre de la Rose-Croix AMORC avait, à ce moment, son siège mondial à San José en Californie. L’idée de Medifocus est née là-bas, c’est-à-dire au siège mondial de l’AMORC, à San José, aux Etats-Unis, dans une intention, certes tout à fait louable, de créer une ambiance vibratoire telle que l’on pouvait espérer voir s’établir davantage d’harmonie entre différents pays à travers leurs dirigeants ou leurs responsables, en leur envoyant des pensées positives. Au bout de quelques mois, les dirigeants de l’Ordre se sont rendu compte que Medifocus pouvait être mal compris ou mal interprété, intentionnellement ou non, et je me rappelle avoir moi-même émis de grandes réserves sur Medifocus. Medifocus a donc été supprimé rapidement et il est pour le moins curieux que l’on en reparle après tant d’années, alors qu’il a été supprimé si rapidement. Une précision pourra être aussi utile. Medifocus, pendant le temps très court où le travail a été proposé, n’était pas une pratique secrète. Il en était fait mention dans toutes les revues rosicruciennes, y compris celles mises à la disposition du public partout dans le monde, mais l’idée d’origine était une idée de compréhension, de réflexion, de méditation, et non pas d’intervention. Cette pratique spirituelle, je le répète, a duré très peu de temps. »

Voilà pour ce qui est de l'explication de Raymond Bernard qui appelle deux commentaires. Primo, cela confirme que ce n’est pas une création d’H.S. Lewis, deuzio, que cela n’a pas duré « quelques mois »… Entre janvier 1962 et décembre 1972 pour la Grande Loges des pays de langue française, il est question, de plusieurs dizaines de mois, et donc de plus d'une décennie d'existence. Et dans le monde, bien plus encore. Et puis, son fils avait déjà relancé l’idée en 1991 qui ne demandait qu’à se manifester à nouveau en pleine lumière (voir plus bas)..

Car Medifocus continuera son bonhomme de chemin bien après 1972 en d’autres contrées (voir The Rosicrucian Digest), mais aussi, malgré ses dénégations tardives, en France.

En effet, le Guide du Néophyte, qui est tout de même une sorte de carnet de route du rosicrucien, continuera de prêcher la bonne parole Medifocus. On trouve dans le guide édité en 1979 le document d’origine de 1962 publié intégralement avec cette recommandation :
« NOTE IMPORTANTE : Les informations qui vous sont données ici en français se rapportent à un processus utilisé dans les pays de langue anglaise. Ce processus N'EST PAS suivi dans les pays de langue française, du fait de l'interprétation complètement erronée dont il avait fait l'objet tant de la part de certains de nos membres que de celle des autorités de nos divers pays. Il était donc utile de vous informer de ce qui est fait, dans ce domaine, ailleurs que dans la juridiction française, sans vous faire participer à une activité; qui, l'expérience nous l'a démontré, présenterait pour vous un grave risque d'incompréhension de la part d'autrui et, en particulier, de personnalités en place. De toute façon, par votre travail rosicrucien bien compris et attentivement effectué, vous participez au maintien de la paix dans le monde, à plus de solidarité entre les hommes, et au bien de l'humanité. »
En caricaturant, on vous dit ce qu’il en est, ce qu’il faut en faire, comment s’en servir et en quelles circonstances, bref ! un modus operandi… qu’il ne faut surtout pas utiliser. Curieux paradoxe.

Le mode opératoire est bien évidemment décrit "sans risque" pourtant on trouve cet avertissement : « Il n'y a, naturellement, aucune tentative à travers Médifocus d'influences de telles personnalités d'un point de vue politique, quelles que soient leurs idéologies particulières. Notre but est de les amener à maintenir, de manière claire et rationnelle, leur objectif final vers le bien de l'humanité, dans toutes les décisions importantes qu'ils peuvent être appelés à prendre dans leurs responsabilités officielles ».

Pendant plusieurs années encore Medifocus sera utilisé régulièrement dans le monde. Puis ce message apparaîtra :
« Medifocus: Due to certain changes which will be made in Medifocus, this feature is being temporarily suspended and will appear again at a later date.”

Traduction : Medifocus: En raison de certaines modifications qui doivent être faites dans Medifocus, cette fonctionnalité est temporairement suspendue et apparaîtra à nouveau à une date ultérieure.

Complété plus tard par cette phrase : “Meanwhile, Rosicrucians should direct constructive thoughts of peace, harmony, and goodwill to our world leaders.”

Traduction : (Pendant ce temps, les Rosicruciens doivent diriger des pensées constructives de paix, d'harmonie et de bonne volonté vers nos dirigeants mondiaux.)

Cette date ultérieure n’arrivera jamais. Ce message sera publié toute l’année 1980, en étant lentement ramené en fin de bulletin pour enfin disparaître définitivement en février 1981.

Il semblerait que les critiques en France aient eu finalement de l’écho en dehors de ses frontières.

En définitive la technique Medifocus disparaîtra, ou plutôt entrera en sommeil (quoiqu’en réalité elle devient cachée à la vue des non-membres) à partir de 1981, car malgré les critiques la tentation Medifocus perdure. En France d’abord on peut lire dans la revue Rose+Croix n°126 de l’été 1983 : « Ce plan de conscience aussi s'offre à nous dans toute son efficience, lors de périodes de travail comme celles proposées par la méthode Medifocus. »

C’est la confirmation que la méthode reste utilisée.

On retrouve aussi dans The Rosicrucian Digest de mai 1987 un court article :
« Medifocus is a special humanitarian monthly membership activity with which each Rosicrucian is acquainted. On the first Sunday of each month, at any hour you select, you will enter into a five-minute period of meditation, focusing your thought upon a specific troubled area of the world. The part of the world you select will depend on which troubled area is particularly significant to you as an individual. This may change from month to month, or it may remain important to you for a longer period of time. The Rosicrucian Order is not a political organization. The basic purpose of Medifocus is a humanitarian effort directed toward world peace. »

Traduction : « Medifocus est une activité mensuelle humanitaire spéciale des membres avec laquelle chaque Rosicrucien est familiarisé. Le premier dimanche de chaque mois, à toute heure que vous choisissez, vous entrez dans une période de méditation de cinq minutes, en concentrant vos pensées sur une région troublée spécifique du monde. La partie du monde que vous choisirez dépendra de la zone troublée qui est particulièrement importante pour vous en tant qu'individu. Cela peut changer de mois en mois, ou demeurer sensible pour vous pendant une période plus longue. L'Ordre Rosicrucien n'est pas une organisation politique. Le but fondamental de Medifocus est un effort humanitaire dirigé vers la paix mondiale. »

On remarquera à cette occasion que le jour change, du samedi au dimanche et que les pensées partent tous azimuts sans plus de contrôle.

Dans le bulletin mensuel de décembre 1991, Christian Bernard, Grand maître et tout nouvel imperator d’une toute nouvelle AMORC reprend l’idée sans avoir l’air d’y toucher :
« Il y a quelques années, les plus anciens d'entre vous s'en souviennent, il était proposé dans la revue Rose-Croix une rubrique intitulée "Medifocus" et présentant à tour de rôle tous les Chefs d'Etat, indépendamment de leur tendance politique et de l'importance de leur pays. Un travail spirituel de focalisation était demandé à chaque Rosicrucien pour aider et inspirer ces grands personnages responsables de l'avenir de l'humanité et de notre planète. Par la suite, le contexte politique mondial se modifiant très rapidement, et afin d'éviter toute mauvaise interprétation, ce travail très particulier a été supprimé ; il s'effectue maintenant de façon impersonnelle et dans le cadre plus général de l'Entraide Spirituelle. C'est en vertu de ce principe que je vous demande d'envoyer vos meilleures pensées aux dirigeants de notre monde, afin qu'ils reçoivent, chacun à leur manière et selon leur degré d'évolution, l'inspiration nécessaire pour mener à bien la mission qui leur a été confiée. Puissent-ils penser, décider et agir avec discernement pour la sauvegarde de notre Terre et pour le plus grand bien de leurs frères et sœurs ! »

Je parlais plus haut de dangerosité et d’utilisation dévoyée. Celle-ci prend corps dès 1979 avec un court article paru dans le The Rosicrucian Forum de février 1979. On y lit ceci sous le titre Intolerance Toward AMORC (intolérance envers l’amorc) qui aborde à la fois les intransigeances ou réticences nationales et familiales :
« In light of all this, if you experience any of the above areas of resistance, use visualization exercises to bring about a more acceptable situation toward your personal interests. In the Medifocus section of the Rosicrucian Digest, this same process is used to encourage world leaders to exhibit or provide more tolerant attitudes toward their constituency. While it is primarily directed toward world leaders, the same process can be applied to family members, or any others who are not tolerant of your membership.-B »

Traduction : À la lumière de ceci, si vous ressentez l'une des zones de résistance ci-dessus, utilisez des exercices de visualisation pour créer une situation plus acceptable envers vos intérêts personnels. Dans la section Medifocus du Rosicrucian Digest, ce même processus encourage les leaders mondiaux à exposer ou prendre des attitudes plus tolérantes envers leurs électeurs. Bien qu'il soit principalement dirigé vers les leaders mondiaux, le même processus peut être appliqué aux membres de la famille ou à d'autres qui ne tolèrent pas votre adhésion. -B

Et voilà comment un procédé se transforme lentement en tentative de manipulation mentale, sans plus aucune limite, ni même morale, à son utilisation.

Les dangers, réels ou supposés, de Medifocus trouvent une résonnance tragique dans le drame de l’OTS puisqu’une étude détaillée démontre que la doctrine de l'OTS s'inspire directement de celle de l'Amorc. : "Medifocus", méthode spirituelle collective permettant d'influencer les grands responsables de la planète […] ont été calqués sur l'Amorc." (Le Point, Hebdomadaire d'information N° 1373 Samedi 9 janvier 1999. Page 56 à 63) et « les vocabulaires de l'Amorc et de l'OTS présentaient des similitudes ; l'OTS avait recours à une méthode (« Medifocus ») utilisée par l'Amorc pour « adresser par la méditation des pensées de paix et d'harmonie aux dirigeants » (Le Monde, 24 décembre 1999)

A partir de 2003, cette tentative de pression occulte refait surface. D’abord dans les écrits de l’imperator de la nouvelle amorc (voir plus haut), puis dans des revues sous patronage de cette dernière. (Rosicrucian Heritage 2003, 2004) :

“This is the basis for our daily, weekly and monthly medifocus sessions as humanitarian programmes.”


Traduction : « C'est la base de nos séances quotidiennes, hebdomadaires et mensuelles de medifocus en tant que programmes humanitaires. »
Procédé complètement incompris désormais voire dévoyé, puisque dans la revue Rosicrucian Heritage de mars 2015, il n’y a donc pas si longtemps, on trouve cette affirmation :
« This has likewise been the esoteric work of the Administration through intensified Medifocus for nation building and creating a better world under the direction and assistance of the Masters of the Rosicrucian Tradition… »

Traduction : « Cela a également été le travail ésotérique de l'Administration grâce à l'intensification de Medifocus pour la construction de la nation et la création d'un monde meilleur sous la direction et l'assistance des Maîtres de la Tradition Rosicrucienne... »

Il n’est donc plus question d’événement vital de portée mondiale, mais d’utilisation régionale et particulière.

Que la méthode Medifocus soit politique, c’est une évidence, qu’elle soit dangereuse, je vous laisse en juger.

Quant à moi, je ne peux qu’espérer que pareil procédé ait disparu et ne soit plus utilisé par quiconque sauf à vouloir le faire « agir de la manière même souhaitée par ceux qui se concentrent sur lui ; lui faire croire que ces impulsions ont leur origine dans sa propre conscience ; qu’elles semblent être les conséquences de son propre raisonnement afin par conséquent qu’il n’offre aucune opposition permettant d’influencer sa nature psychique, son subconscient ».

En d’autres mots, le manipuler !

A vous maintenant de vous faire un avis.

Fraternellement,

Guy

__________________________________________


Code Medifocus :

ANKH : Reconnaissez aux hommes les moyens d'expression individuelle.
TOLL : Soyez tolérant envers les conceptions opposées.
JOLE : Comprenez la nécessité des efforts pour l'idéalisme universel.
NEO : Sentez la vanité et l'erreur de la guerre entreprise pour le règlement des différends.
MAAT : La vérité doit prévaloir dans les négociations pour établir la confiance.
EXPED : Donnez l'égalité de principe à ce qui pour le moment semble à propos.
DISC : Appliquez les principes de la discipline personnelle pour le plein usage de vos facultés.
RECOG : Reconnaissez que les désirs psychiques de l'humanité ne peuvent être définitivement supprimés.
GRANT : Reconnaissez et admettez les appels raisonnables que font des hommes bien intentionnés.
POLL : Laissez s'exprimer vos émotions les plus élevées ; elles constituent la véritable dignité humaine.
NAT : Pensez d'abord à la race humaine ; les théories politiques doivent être des considérations secondaires.
FRUIT : Souvenez-vous que les fruits de la compassion surpassent ceux de la passion.
SCALE : Rendez-vous compte que la justice consiste à établir une juste moyenne entre les extrêmes.
SUP : Sachez qu'il n'y a aucun peuple ayant une destinée privilégiée ; il doit être donné à chaque homme l'opportunité de modeler la sienne.
LOOK : Examinez le visage de vos compatriotes. Voyez-y réfléchis les mêmes inquiétudes, les mêmes craintes et les mêmes espoirs que l'on retrouve dans chaque pays.
VICT : Pensez à ceci : Qu'est-ce qu'une victoire qui se dresse sur les ruines et le désespoir !
Simplicitas Veritatis sigillum
Dernière édition: 1 mois 6 jours ago par Alnitak. Raison: Ajout de passages manquants
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Alain, jocoff, pat66, Claudus, depuysegur, Omorfo Phos, Frater N.

MEDIFOCUS 4 mois 3 semaines ago #5515

  • bistrotrc
  • Portrait de bistrotrc
  • Offline
  • Gold Boarder
  • Messages : 316
  • Remerciements reçus 417
Bonjours à tous,
Un chercheur débutant apprécie au plus haut point tout ce qui peut l'aider à apprécier les signes de maîtrise chez les uns où les autres.
Un signe de maîtrise est précisément le rejet de toute forme de manipulation.
Sous cet angle, les faits sont sacrés!
Merci Guy pour ce message si bien documenté!
Fraternellement
Francis
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

MEDIFOCUS 4 mois 3 semaines ago #5517

  • depuysegur
  • Portrait de depuysegur
  • Offline
  • Expert Boarder
  • 777, Vita, Lux Et Amor
  • Messages : 99
  • Remerciements reçus 196
Merci Guy pour ce souvenir et tant de conversations ultérieures bien vaseuses, qui s'ensuivirent à l'époque, car malheureusement certains egos prirent le dessus et beaucoup de loges vécurent la montée en puissance des "petits gurus" qui s'approprièrent la réussite invisible sur tel ou tel continent, grâce à "leurs pouvoirs psychiques des anciens du premier jour".
Bien Fraternellement, Avec mes Vœux de Paix Profonde,

Armand-Marie De Puysegur
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Alain

MEDIFOCUS 4 mois 3 semaines ago #5522

  • Alnitak
  • Portrait de Alnitak
  • Offline
  • Moderateur
  • Messages : 292
  • Remerciements reçus 936
Bonjour à tous,

En me relisant, je me suis aperçu qu'il manquait deux paragraphes particulièrement importants dans mon texte.
Je vous les propose ci-dessous et je vais compléter mon premier post pour les remettre dans leur contexte.

Nous avons quelques soucis pour intégrer des images, si cela vous intéresse, j'ai créé un document pdf reprenant l'ensemble de l'article mis en page avec illustration que vous pourrez me demander en écrivant ici : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Voici les passages manquants :
En définitive la technique Medifocus disparaîtra, ou plutôt entrera en sommeil (quoiqu’en réalité elle devient cachée à la vue des non-membres) à partir de 1981, car malgré les critiques la tentation Medifocus perdure. En France d’abord on peut lire dans la revue Rose+Croix n°126 de l’été 1983 : « Ce plan de conscience aussi s'offre à nous dans toute son efficience, lors de périodes de travail comme celles proposées par la méthode Medifocus. »

C’est la confirmation que la méthode reste utilisée.

On retrouve aussi dans The Rosicrucian Digest de mai 1987 un court article : « Medifocus is a special humanitarian monthly membership activity with which each Rosicrucian is acquainted. On the first Sunday of each month, at any hour you select, you will enter into a five-minute period of meditation, focusing your thought upon a specific troubled area of the world. The part of the world you select will depend on which troubled area is particularly significant to you as an individual. This may change from month to month, or it may remain important to you for a longer period of time. The Rosicrucian Order is not a political organization. The basic purpose of Medifocus is a humanitarian effort directed toward world peace. »

Traduction : « Medifocus est une activité mensuelle humanitaire spéciale des membres avec laquelle chaque Rosicrucien est familiarisé. Le premier dimanche de chaque mois, à toute heure que vous choisissez, vous entrez dans une période de méditation de cinq minutes, en concentrant vos pensées sur une région troublée spécifique du monde. La partie du monde que vous choisirez dépendra de la zone troublée qui est particulièrement importante pour vous en tant qu'individu. Cela peut changer de mois en mois, ou demeurer sensible pour vous pendant une période plus longue. L'Ordre Rosicrucien n'est pas une organisation politique. Le but fondamental de Medifocus est un effort humanitaire dirigé vers la paix mondiale. »

On remarquera à cette occasion que le jour change, du samedi au dimanche et que les pensées partent tous azimuts sans plus de contrôle.

Et le second extrêmement intéressant pour comprendre la dérive d'une méthode qui se corrompt lentement pour aboutir à un renversement de la norme :
Je parlais plus haut de dangerosité et d’utilisation dévoyée. Celle-ci prend corps des 1979 avec un court article paru dans le The Rosicrucian Forum de février 1979. On y lit ceci sous le titre Intolerance Toward AMORC (intolérance envers l’amorc) qui aborde à la fois les intransigeances ou réticences nationales et familiales :

« In light of all this, if you experience any of the above areas of resistance, use visualization exercises to bring about a more acceptable situation toward your personal interests. In the Medifocus section of the Rosicrucian Digest, this same process is used to encourage world leaders to exhibit or provide more tolerant attitudes toward their constituency. While it is primarily directed toward world leaders, the same process can be applied to family members, or any others who are not tolerant of your membership.-B »

Traduction : À la lumière de ceci, si vous ressentez l'une des zones de résistance ci-dessus, utilisez des exercices de visualisation pour créer une situation plus acceptable envers vos intérêts personnels. Dans la section Medifocus du Rosicrucian Digest, ce même processus encourage les leaders mondiaux à exposer ou prendre des attitudes plus tolérantes envers leurs électeurs. Bien qu'il soit principalement dirigé vers les leaders mondiaux, le même processus peut être appliqué aux membres de la famille ou à d'autres qui ne tolèrent pas votre adhésion. -B

Et voilà comment un procédé se transforme lentement en tentative de manipulation mentale, sans plus aucune limite, ni même morale, à son utilisation.

A cette lecture, vous pourrez vous rendre bien mieux compte de la dangerosité de pratiques dévoyées et sans contrôle. Je parlais de "choc en retour", c'est une notion rosicrucienne particulièrement nécessaire au rosicrucien, et même fondamentale dans ses études qu'il faut constamment garder en mémoire si l'on veut que l'harmonie guide nos vies.

Fraternellement,

Guy
Simplicitas Veritatis sigillum
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Alain, Frater N.

MEDIFOCUS 4 mois 3 semaines ago #5523

  • Alain
  • Portrait de Alain
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Cool mon nouveau site est opérationnel
  • Messages : 849
  • Remerciements reçus 1066
Bourjour à toutes et tous

Merci Guy pour ces précisions...

L'on ne sera pas surpris de savoir que la PNL (Programmation Neuro Linguistique) dérive directement de pratiques "secrètes" employées par certains rosicrucien... et que cette m^me PNL est devenue dangereuse entre les mains avides des commerciaux de tout poil !!!

Bien amicalement

Alain :whistle: :whistle: :whistle:
Et Lux in Tenebris Lucet,
Et Tenebrae Eam Non Comprehenderunt

Fraternellement

Alain
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

MEDIFOCUS 3 mois 5 jours ago #5542

  • Frater N.
  • Portrait de Frater N.
  • Offline
  • Junior Boarder
  • Messages : 32
  • Remerciements reçus 39
Chères toutes et tous,

Une autre initiative (non officiellement R+C, mais comme nous sommes dans la section divers ou d'une autre saison...), ressemblante par bien des aspects et visant à promouvoir " la Paix dans le monde ", est (en ce moment) de demander aux initiés d'envoyer du Reiki à la Corée du nord et aux USA... Comment percevez-vous cette démarche ?
Avec tous mes vœux de Paix Profonde,

N.
Humani nihil a me alienum puto.
Dernière édition: 3 mois 4 jours ago par Frater N..
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
  • Page :
  • 1
  • 2
Modérateurs: witiza, Alnitak
Copyright © 2017 S.E.T.I Cénacle de la Rose+Croix - Tous droits réservés