Welcome, Guest
Username: Password: Remember me
  • Page:
  • 1
  • 2

TOPIC: âme et physique quantique

âme et physique quantique 2 years 6 months ago #5615

  • Spironaute
  • Spironaute's Avatar
  • Offline
  • Vétéran
  • Posts: 54
  • Thank you received: 25
Bonjour,

bistrotrc wrote:
Bonjour à tous,
Cette notion de probabilité de présence est dangereuse.
Einstein disait que la nature ne joue pas aux dés.
Et le fait de faire entrer en jeu une probabilité est toujours un aveu d'ignorance de la loi...
Au point que une mode scientifique a consisté à inverser les choses et à construire sur le hasard en affirmant que le hasard était la loi!
Rappelons que de tout temps les Rosicruciens on précisé que le hasard n'existait pas...
[...]
Francis

Il s'avère que je viens de retravailler un des tous premiers cours de statistiques que j'ai eu dans mes études. Et... le cours en question parle du hasard, il dit quelque chose du genre :
"Le hasard c'est plus une question philosophique qu'une question mathématique. [...] En fait, le hasard est la traduction de notre ignorance. Imaginez que nous étudions un grand nombre de tirage pile/face fait à la main, nous pourrions peut-être en dégager une loi et savoir quel sera le résultat."


Voilà un accord involontaire et pourtant très fort entre un enseignement "scientifique" et un enseignement "mystique" parlant du même principe de hasard qu'acceptent la physique actuelle.


J'ajouterais volontiers que cette idée de niveau d'ignorance que l'on explique par le hasard est peut-être théoriquement solvable avec les connaissances suffisantes, mais j'ai l'impression que plus la science avance, plus le monde semble complexe, difficile à saisir, "hasardeux". (Attention: ma formation ne relève pas des sciences exactes -maths, physique- donc ce n'est que ce que j'ai l'impression de voir dans les avancées de ces sciences exactes). Ainsi, on peut admettre que le hasard est en théorie "explicable" sous réserve de connaissances suffisamment poussées, mais est-ce que l'avancement des connaissances (du point de vue sciences exactes) n'ajoutent pas de plus en plus de complexité ?

Quoiqu'il y a un domaine, la théorie de l'unification (je ne suis pas sûr du nom exact), qui considère que le monde est explicable pas 4 interactions/forces élémentaires dont 3 ont pu être reliées (je ne vois absolument pas ce que cela veut dire...) et certains travaillent à unifier la 4e aux 3 précédentes ce qui amènerait à une explication du monde par une interaction unique. Et (cette remarque n'est pas de moi), la science qui étudierait alors probablement cette interaction fondamentale pour savoir ce qu'elle "est" poursuivrait une recherche quasiment mystique.

Fraternellement,
The administrator has disabled public write access.
The following user(s) said Thank You: bistrotrc

âme et physique quantique 2 years 6 months ago #5621

  • bistrotrc
  • bistrotrc's Avatar
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Posts: 370
  • Thank you received: 462
Bonjour Spironaute et tous,

Oui c'est sympa de trouver des scientifiques modernes convaincus comme les rosicruciens le ressentent ou comme le pensait Einstein, que le hasard n'existe pas, mais fondamentalement l'intérêt est assez limité... Et c'est facile de s'égarer.

Le regard des chercheurs rosicruciens est invité à soulever quelques coins du voile...

Voici quelques exemples:

- Azar est curieusement le nom d'Osiris...

- Quand Spencer Lewis parle de "science" et de "science moderne", il faut savoir que cette notion est mal compriss de Ralph Lewis qui a modelé les monographies à partir des "captations akashiques" de son père mais encore plus des traducteurs et des récupérateurs. Et par conséquent 99% des étudiants du rosicrucianisme passent à côté de ces subtilités.
Pour exprimer les choses le plus simplement possible, "la science moderne" signifie étymologiquement "la science à la mode" et les maîtres ne cautionnent pas du tout une science à la mode dont le "progrès scientifique" est celui d'une pensée matérialiste qui pour diverses raisons conduit l'humanité à sa perte.
Lewis opposait une autre "science" qui utiliserait la rationalité scientifique et le progrès pour développer la recherche mystique, ce qu'il appelait "les progrès de la science"! J'invite à prendre conscience de l'approche héliopolitaine (les Henemmet d'Héliopolis sont les Rosicruciens de l'époque...) et pour eux la science vient de la "déesse Sia". C'est celle qui rend "scient" (= qui fait prendre conscience) de certaines révélations cosmiques.

- Concernant la science moderne il y a eu il y a quelques mois la découvertes des "gravitons" qui permettent de reconsidérer la gravitation pour faire avancer les théories unitaires à la mode pour présenter autrement le monde de l'Esprit.

- Enfin la recherche scientifique en physique fondamentale n'est plus ce qu'elle était il y a quelques dizaines d'années. De nos jours elle court après les financement et dans notre monde matérialiste elle exploite pour cela les équations de Schrödinger qui transforment les vibrations en particules... Découvrir une nouvelle particule c'est vachement plus vendeur que raconter qu'on a mis en évidence une nouvelle vibration!

Bonne recherche, bien fraternellement
Francis
The administrator has disabled public write access.
  • Page:
  • 1
  • 2
Moderators: witiza, Alnitak
Copyright © 2020 S.E.T.I Cénacle de la Rose+Croix. All Rights Reserved.