Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Rose-Croix et Devotio Moderna

Rose-Croix et Devotio Moderna 7 mois 1 semaine ago #5840

  • Garbus
  • Portrait de Garbus
  • Offline
  • Nouveau membre
  • Ab origine fidelis
  • Messages : 16
  • Remerciements reçus 21
Fraternelles salutations à tout le monde,

C'est en relisant le livre de Sedir sur les Rose-Croix et leur histoire que j'ai (re)vu passer une petite phrase accrocheuse. Elle parle du livre "L'imitation de Jésus-Christ" de Thomas de Kempis : cette phrase nous fait savoir que quiconque traduit dans sa vie les préceptes contenus dans cet ouvrage est déjà à moitié Rose-Croix.

L'imitation, qui est un livre magnifique et d'une profondeur incroyable à mes yeux est au coeur d'un mouvement spirituel qui a quelque peu rebattu les cartes dans le monde Occidental Chrétien au début du dernier millénaire. Quand on compare les dates qui gravitent autour de l'obscure Fraternité Rose-Croix et celles de la Devotio Moderna, on peut se prendre à rêver d'y trouver là un terreau spirituel qui a permis à la plus belle rose de voir le jour.

Dans le même tonneau, il y a l'ouvrage "Theologica Germanica" qui est incroyablement profond, lui aussi.

Ma question principale va donc aux plus érudits des membres de ce superbe forum : existe-t-il un lien tangible et peut-être même de cause à effet entre la Fraternité de la Rose-Croix et le mouvement de la Devotio Moderna ?

Que la paix soit dans vos coeurs, que la joie demeure dans votre vie.

Guy.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: bistrotrc, Frater N.

Rose-Croix et Devotio Moderna 6 mois 3 semaines ago #5842

  • bistrotrc
  • Portrait de bistrotrc
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 370
  • Remerciements reçus 461
Bonjour Garbus et tous,

Intéressant sujet et j'attendais impatiemment l'arrivée d'un érudit venant apporter ses lumières...

Indéniablement, on ressent des traits communs dans tous ces courants, finalement assez typiques de la mystique rhénane: dépouillement, intellectualisme, traditionalisme, vie autonome, études poussées acharnées...

Le courant pourrait intégrer les écrits de Jacob Boehme et, bien avant, les Gottesfreunde strasbourgeois de l'Ile verte, le Grain de Senevé de Zinzendorf et plus généralement la mouvance des frères moraves...

C'est différent du courant plus alchimique de Michel Maïer ou de Paracelse ou du courant chevaleresque que l'on trouvera au 18e siècle dans la Stricte Observance Templière du baron von Hund.

Je pense qu'il faut s'efforcer de distinguer, au sein de la mystique rhénane, l'inspiration rosicrucienne des récupérations religieuses protestantes.

Sédir, très marqué par la maçonnerie et après s'être égaré avec certains égrégores était à la fin de sa vie très sensible à la sincérité de cette mystique rhénane puisqu'il a précisément essayé de se consacrer à la relance de ce courant en France avec ses Amitiés Spirituelles.

Mais tous ces courants dévient si facilement dans des fanatismes égotiques qui tombent dans des excès, s'il n'y a pas la fameuse Connexion Cosmique authentique des fondateurs. C'est cette déviance que les lewissiens nomment la loi des 108 ans...

Voilà sur ce sujet, les grandes lignes de ma pensée du moment, en toute simplicité.

Bien fraternellement
Francis
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Frater N.
Modérateurs: witiza, Alnitak
Copyright © 2019 S.E.T.I Cénacle de la Rose+Croix - Tous droits réservés